L'Occitanie comptera un million de seniors de plus d'ici 2050

 |   |  392  mots
Le Lot devrait compter 40% de seniors en 2050.
Le Lot devrait compter 40% de seniors en 2050. (Crédits : Reuters)
En 2050, les 65 ans et plus devraient représenter 29% des habitants de la région Occitanie, soit un million de seniors supplémentaires par rapport à aujourd'hui selon une étude réalisée par l'Insee.

L'Occitanie va prendre un coup de vieux. Selon les projection de population dressées par l'Insee le 22 juin dernier, la région compterait 6,9 millions d'habitants en 2050, soit 33 800 habitants supplémentaires par rapport à 2013. L'Occitanie deviendrait ainsi la 3e région la plus peuplée (alors qu'elle n'est que 5e en 2013) derrière l'Ile-de-France et Auverge-Rhône Alpes mais devant la Nouvelle-Aquitaine et les Hauts-de-France.

Cette augmentation sera surtout portée par le vieillissement  de la population : la région devrait compter près d'un million de seniors supplémentaires (65 ans et plus).

"Les seniors représenteraient ainsi 29% des habitants de la région en 2050 contre 20% en 2013", relève l'Insee.

Lire aussi : L'Occitanie, on l'on aime mais on la quitte aussi

En même temps, la proportion de population en âge de travailler (20-64 ans) va fortement baisser (passant de 57% à 50% de la population entre 2013 et 2050).

Des disparités entre départements qui se renforcent

D'après l'Insee, les disparités entre les départements en matière de pyramide des âges devraient se renforcer.

"Le Lot département le plus âgé d'Occitanie en 2013 et 2e plus âgé de France après la Creuse compterait 40% de seniors en 2050, il serait le département dont la part des seniors augmenterait le plus (+14 points). La Haute-Garonne, département qui compte déjà le moins de seniors en 2013, serait celui où leur part augmenterait le moins (+6 points) et recenserait 21% de seniors)", relève l'institut.

Par ailleurs, la Haute-Garonne serait le seul département d'Occitanie à compter plus de jeunes de moins de 20 ans que de seniors en 2050.

insee

L'arrivée de nouveaux habitants va stagner

Autre changement : l'arrivée de nouveaux habitants dans la région sera beaucoup moins forte qu'actuellement. Ainsi entre 2008 et 2013, l'Occitanie a vu arriver chaque année 53 000 habitants supplémentaires."Cette croissance serait toujours vigoureuse (+ 25 100 par an entre 2040 et 2050) mais deux fois moins forte que celle observée aujourd'hui", note l'Insee.

Cette tendance serait encore plus prégnante en Haute-Garonne dont le solde migratoire deviendrait quasiment nul en 2050, " les départs d'actifs et de seniors vers un autre département augmenteraient nettement, alors que les arrivées seraient plutôt stables". Arrivés à la retraite, beaucoup d'habitants de Haute-Garonne quitteraient le département pour le Lot par exemple qui verra la moyenne d'âge de sa population augmenter.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :