Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées vont tenir simultanément leur dernière assemblée plénière

Lundi 22 juin se tiendra l'assemblée plénière du Conseil régional de Midi-Pyrénées, la dernière avant l'automne prochain. Symboliquement, les élus de Languedoc-Roussillon se réuniront également au même moment en assemblée plénière et certaines délibérations seront d'ailleurs présentées simultanément à Montpellier et à Toulouse. Les élus du Conseil régional de Midi-Pyrénées devront également rendre un avis sur le chef lieu de la future région, provisoirement prévu à Toulouse.
Martin Malvy présidera lundi la dernière assemblée plénière avant les congés d'été
Martin Malvy présidera lundi la dernière assemblée plénière avant les congés d'été (Crédits : Rémi Benoit)

C'est une volonté politique de Martin Malvy et Damien Alary : ce lundi 22 juin, les assemblées plénières des Conseils régionaux de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon se tiendront en même temps, à Toulouse et Montpellier. "Afin de marquer une nouvelle étape symbolique dans le rapprochement des deux Régions appelées à n'en constituer qu'une seule au 1er janvier prochain", précisent les deux collectivités.

À cette occasion, certaines délibérations seront communes et présentées simultanément. Elles concernent la mise en place de la future région, dans ses aspects les plus techniques. Ainsi seront discutés les 4 points suivants dans les deux assemblées :

- Adoption d'une déclaration Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées sur le respect des Contrats de Plan État-Région 2015-2020

- Mise en concordance des calendriers de déploiement des Programmes Régionaux de Formation Professionnelle des Régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées

- Protocole entre les Régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées pour la Politique de la ville 2015-2020

- Harmonisation des durées des conventions conclues avec la SNCF par les Régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées pour la gestion du service de transport ferroviaire régional

S'il est difficile de connaître l'avancement des dossiers techniques que nécessite la fusion (harmonisation des systèmes informatiques, des logiciels de paie, etc.), cette "double assemblée plénière" est un signe politique, qui tend à faire voir que la fusion est en ordre de marche.

Pour rappel, certains se montrent sceptiques quant à la mise en œuvre de cette fusion, au premier rang desquels le candidat Les Républicains Dominique Reynié, qui demande la suspension du processus. Il assure que "l'état d'avancement du chantier est tellement pitoyable qu'il ne sera pas difficile de le suspendre".

"On sait déjà que le travail d'harmonisation des services ne sera pas prêt à temps", affirmait-il à Toulouse le 5 juin dernier.

Toulouse, future capitale

Par ailleurs, le Conseil régional Midi-Pyrénées rendra lundi un avis sur le projet de décret transmis par le gouvernement : le document fixe à Toulouse le chef-lieu provisoire des services de l'État dans la future grande Région.

Au niveau politique, la question a beaucoup occupé le débat. La candidate PS Carole Delga a récemment proposé que le futur Conseil régional soit partagé entre Toulouse et Montpellier (dans l'hypothèse où la préfecture prend place à Toulouse). Une vision partagée par son adversaire Les Républicains Dominique Reynié mais moquée par Gérard Onesta (EE-LV) et Louis Aliot (FN).

À noter que ce jeudi, le Ceser de Midi-Pyrénées a approuvé le choix de Toulouse comme chef-lieu provisoire de la future région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées.

"Toulouse dispose d'atouts manifestes pour impulser une dynamique forte sur tout le territoire de la nouvelle région. Pour autant, pour le Ceser, il apparaît nécessaire que Montpellier puisse bénéficier de fonctions importants en complémentarité avec Toulouse et de fonctions nouvelles. Sa position stratégique doit la renforcer sur des questions de la biodiversité, de la santé, des énergies renouvelables..."

Demain, vendredi 19 juin, le Conseil municipal de Toulouse devra également se prononcer sur le futur chef-lieu de la future région.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.