Municipales à Toulouse : le plan d'attaque de Jean-Luc Moudenc

 |   |  624  mots
Jean-Luc Moudenc
Jean-Luc Moudenc
Le député UMP et candidat à la mairie de Toulouse se donne "moins de deux mois" pour former son équipe et lancer sa campagne électorale. Lors de sa conférence de rentrée ce mardi, Jean-Luc Moudenc, "serein et déterminé", a par ailleurs qualifié Christine de Veyrac d' "auxiliaire de Pierre Cohen". Il s'est également exprimé sur la Syrie : le député est opposé à une intervention militaire de la France.

Beaucoup de journalistes étaient présents ce mardi matin pour la conférence de presse de rentrée de Jean-Luc Moudenc, qui s'est montré serein et sûr de lui. Le candidat aux municipales de 2014 n'a pas donné de précisions sur la constitution de sa liste, promettant cependant "une équipe massivement renouvelée pour mener un projet pour Toulouse, ses quartiers et la métropole". Il se donne deux mois pour former son équipe et boucler les accords avec les autres formations. "Je suis partisan d'un accord en deux temps, d'abord avec les formations politiques comme l'UMP, l'UDI, le Modem etc., puis avec des membres de la société civile."

Interrogé sur la candidate UDI Christine de Veyrac, Jean-Luc Moudenc s'est en revanche montré plus dur : "Je ne m'occupe pas d'elle. C'est une auxiliaire de Pierre Cohen" a-t-il déclaré. Il a par ailleurs qualifié de "non-événement" le ralliement cette semaine du MJT (Mouvement des Jeunes pour Toulouse) à la candidate UDI. "Le MJT existe depuis trois ans, mais je suis sûr qu'il n'y a que deux jours que vous en avez entendu parler" a-t-il ironisé. "Depuis leur création, ils n'ont rien fait."

Sécurité, mobilité : ses thèmes de prédilection

Autre bilan passé au crible du candidat : celui du maire sortant Pierre Cohen. Jean-Luc Moudenc a une nouvelle fois épinglé "des problèmes de sécurité", évoquant différents braquages qui ont eu lieu cet été à Toulouse. "Où sont les caméra de surveillance promises ?" s'interroge-t-il. Les places de stationnement en ville (notamment dans la nouvelle rue Pargaminières), et les embouteillages sur le périphérique font partie de ses thèmes de prédilection. Le candidat a d'ailleurs réaffirmé sa volonté de réfléchir à la nécessité d'un deuxième périphérique pour Toulouse. "Je souhaite de nouvelles études sur le sujet. Les dernières datent de 2003", a t-il justifié.

Candidats à la candidature : dépôts des dossiers jusqu'à vendredi
À l'initiative de la numéro 2 de l'UMP 31 Laurence Arribagé, les adhérents pourront choisir leurs candidats UMP pour la liste qui sera présentée aux Toulousains lors du scrutin municipal. Depuis hier lundi et jusqu'au vendredi 6 septembre, les candidats à la candidature peuvent déposer leur dossier. "Nous en avons déjà une dizaine", confie Laurence Arribagé, dont le but est de renouveler le personnel politique. Prochaine étape : une commission de présentation des candidatures, présidée par Jean-Loup Lefrançois, validera les dossiers, qui seront soumis au vote des 2.700 adhérents UMP de Toulouse, le 28 septembre. "Bien entendu, les candidats doivent être membre de l'UMP", précise l'organisatrice.

Au final, combien de ces candidats seront effectivement retenus sur la liste de Jean-Luc Moudenc ? "Cela dépendra des accords passés avec les partis associés", commente Laurence Arribagé. Seule certitude : "il y aura la parité hommes/femmes".

Contre une intervention militaire en Syrie
En dehors des sujets politiques, Jean-Luc Moudenc a tenu à donner clairement sa position sur le conflit en Syrie. "Je suis opposé à une intervention militaire", a-t-il déclaré. Alors qu'il a rejoint cet après-midi à Paris ses collègues parlementaires pour une réunion sur le sujet, il a justifié son choix par son refus de voir la région déstabilisée. "La Syrie, ce n'est pas le Mali, c'est une région compliquée". Par ailleurs, il refuse qu' "une dictature soit remplacée par une autre, celle des fondamentalistes". Le député estime également que "Barack Obama a été maladroit dans ce dossier" et dénonce "la précipitation verbale de François Hollande".

Sophie Arutunian
© photo Rémi Benoit

En savoir plus :
Jean-Luc Moudenc a également réactivé aujourd'hui son compte twitter officiel : @jlmoudenc, qui compte 400 abonnés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :