Contractualisation budgétaire : plusieurs collectivités disent non !

 |   |  715  mots
Le Premier ministre Édouard Philippe, à Cahors en décembre 2017, sera prochainement à Toulouse.
Le Premier ministre Édouard Philippe, à Cahors en décembre 2017, sera prochainement à Toulouse. (Crédits : Rémi Benoit)
Instauré lors de la Conférence nationale des territoires à Cahors le 14 décembre 2017, le pacte budgétaire devant limiter la hausse des dépenses de fonctionnement des collectivités locales ne fait pas l’unanimité. Pourtant, le Premier ministre, Édouard Philippe, est attendu à Toulouse prochainement pour signer "le contrat" de Toulouse Métropole. Ce que refuse catégoriquement la Région Occitanie.

Les collectivités locales sont-elles en train de perdre une partie de leur autonomie vis-à-vis de l'État ? La question mérite d'être posée face au dispositif que veulent mettre en place le...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :