15e Salon de la Mêlée Numérique : les temps forts de l'événement

 |   |  475  mots
Cérémonie des Trophées de l'économie numérique en 2014
Cérémonie des Trophées de l'économie numérique en 2014 (Crédits : Fabrice Lépissier / Pixvalue)
Pour sa 15e édition, le salon de la Mêlée Numérique prend de l'ampleur. L'événement incontournable du numérique à Toulouse ouvrira ses portes du 24 au 26 juin prochain. Il proposera des rencontres entre grands groupes et startups, mais s'ouvre également au grand public. La secrétaire d'État au Numérique Axelle Lemaire y interviendra par vidéo-conférence depuis New-York.

15 ans. Plus qu'un anniversaire, c'est une date symbolique pour la Mêlée Numérique, cette association créée en 2000 qui fédère aujourd'hui 550 adhérents. "C'est un événement de passage d'une ère à l'autre, assure Édouard Forzy, le co-président de la Mêlée. On observe une maturité chez les collectivités territoriales, les entreprises et les usagers qui s'emparent du numérique. Il y a un vrai engouement."

Pour rendre compte de ce moment charnière, le 15e salon de la Mêlée numérique met les petits plats dans les grands. Trois journées sont prévues du 24 au 26 juin (contre deux l'an dernier), pour "rendre compte plus largement la montée en puissance du numérique dans tous les secteurs d'activités et dans toutes les actions du quotidien". Réservé aux professionnels, ce salon s'ouvre cette année au grand public. "Nous allons aborder des sujets plus larges et les journées des 25 et 26 juin seront plus ouvertes aux usagers", précise Édouard Forzy.

French Tech

À l'occasion du salon, Toulouse accueillera des représentants des 8 autres métropoles labellisées French Tech, ainsi que ceux des territoires pas encore labellisés, pour faire un premier bilan sur le label obtenu à l'automne dernier. Après une réunion jeudi 25 dans la matinée, une visio-conférence devrait permettre à Axelle Lemaire, secrétaire d'État chargée du numérique et marraine de l'événement, de s'exprimer en direct depuis New York où elle mènera une délégation d'entreprises françaises de la French Tech.

Les temps forts

Les nombreux rendez-vous, conférences et tables rondes devraient réunir 400 conférenciers, 150 exposants et accueillir 5 000 visiteurs. Plusieurs personnalités sont attendues : Entre autres, Stéphane Distinguin, président de Cap Digital, Guy Mamou-Mami, président de Syntec Numérique, Thomas Nicholls, vice-président de la communication chez Sigfox, et Mathieu Gabard, responsable du marketing de Twitter France.

Le salon permettra la rencontre entre 50 grandes entreprises et 50 startups. Cette opération, baptisée "Very big meet the big" sera l'occasion pour ces sociétés de présenter leurs stratégies et projets.

Comme l'an passé, un marathon des 36 heures de l'innovation, l'"Innovation Jam Hack The City" donnera pour mission à ses participants d'imaginer des solutions sur le thème du "Vivre ensemble dans la Ville intelligente".

Trophées de l'économie Numérique

La 13e édition des trophées récompensera les entrepreneurs du numérique dans cinq catégories : territoires et citoyenneté ; usages numériques et performance ; croissance et potentiel international ; transition énergétique ; startup. Des prix spéciaux seront également décernés, dont un prix Femina numerica et Homo numericus. L'année dernière, c'est l'entreprise Naïo Technologies qui a été distinguée par le Grand Prix des Trophées du numérique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :