Le Cnes fabrique un télescope pour observer la mort des étoiles

 |  | 612 mots
Lecture 3 min.
Le Cnes conçoit le télescope Eclairs chargé de capter les sursauts gamma.
Le Cnes conçoit le télescope Eclairs chargé de capter les sursauts gamma. (Crédits : Cnes)
Depuis Toulouse, le Cnes conçoit le télescope Eclairs chargé de capter les sursauts gamma, les explosions les plus puissantes de l'univers, observées notamment lors de la mort d'étoiles massives. La mission Svom pourrait aider les scientifiques à mieux comprendre la jeunesse de l'univers, mais aussi détecter le coeur des ondes gravitationnelles.

Chaque jour, quelque part dans l'univers, une étoile meurt. "Certaines disparaissent sans qu'on s'en aperçoive. Mais quand les plus grandes étoiles (qui font 15 à 50 fois la masse du Soleil) arrivent en fin de vie, un trou noir se forme au cœur de l'astre. L'énergie dissipée lors de l'effondrement tombe à l'intérieur du trou noir en cinq à 15 secondes et un grand flash surgit", vulgarise Jean-Luc Atteia, directeur scientifique de l'instrument Eclairs.

Les explosions les plus puissantes de l'univers

L'expert vient de décrire un exemple de sursauts gamma qui forment les explosions les plus puissantes de l'univers. Pour comprendre encore mieux ce phénomène atypique, le Cnes et l'agence spatiale chinoise vont envoyer en orbite à 600 km au-dessus de la Terre...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :