Timothée Boitouzet veut construire les villes du futur avec son "bois armé"

 |   |  785  mots
Thimotée Boitouzet, le fondateur de Woodoo
Thimotée Boitouzet, le fondateur de Woodoo (Crédits : Rémi Benoit)
Fondateur de Woodoo, Timothée Boitouzet a développé un bois imputrescible et plus résistant. Présenté lors de l'événement Emtech France, ce "bois armé" pourrait devenir, selon son créateur, le matériau de base des villes du futur. Entretien.

Parti à 20 ans étudier l'architecture au Japon, Timothée Boitouzet a découvert là-bas l'usage du bois dans le bâtiment. Convaincu des perspectives de ce matériau s'il était possible d'en dépasser les limites, Timothée Boitouzet est allé étudier la biologie pendant deux ans à l'université d'Harvard. De ses recherches est né un "bois armé" qui pourrait révolutionner la sylviculture et le secteur du bâtiment.

Qu'avez-vous changé dans le bois ?
J'ai retiré la lignine (une macromolécule composant le bois) qui donne au bois sa rigidité et j'ai imprégné les cavités du matériau avec un monomère biosourcé. Cette résine végétale, synthétisée à partir de la biomasse, durcit à l'intérieur des cellules du bois qui devient étanche, ne pourrit plus, résiste mieux au feu et est trois fois plus rigide. Cela veut dire qu'on peut construire trois fois plus haut. C'est un matériau d'avenir parce que c'est le seul qui pousse tout seul et qui stocke le CO2 dans sa structure au lieu d'en émettre comme c'est le cas pour la fabrication des autres matériaux de construction. Les villes de demain seront en bois, plus vertes et neutres en carbone.

Combien coûte la fabrication de ce nouveau matériau ?
C'est...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :