Mécaprotec et l'IRT Saint-Exupéry inaugurent une plateforme de recherche commune

 |   |  553  mots
L'Institut de recherche technologique Saint-Exupéry installe une équipe dans la plateforme de R&D Ecorev de Mécaprotec à Muret.
L'Institut de recherche technologique Saint-Exupéry installe une équipe dans la plateforme de R&D Ecorev de Mécaprotec à Muret. (Crédits : Rémi Benoit)
L'Institut de recherche technologique Saint-Exupéry installe une équipe dans la plateforme de R&D Ecorev de Mécaprotec à Muret. L'objectif : étudier les traitements de surface des matériaux pour l'aéronautique et le spatial.

Spécialiste du traitement de surfaces dans l'aéronautique, Mécaprotec ouvre ses portes à l'Institut de recherche technologique Saint-Exupéry, qui va installer une équipe dans les locaux de la société muretaine. Installé dans la plateforme de R&D Ecorev de cette dernière, le projet SurfInnov de l'IRT va étudier, entre autres, la protection anticorrosion des alliages légers (aluminium et magnésium) et l'amélioration des propriétés du titane. L'objectif est triple : réduire les coûts, améliorer les performances et développer des solutions conformes aux nouvelles règlementations environnementales pour remplacer celles existantes.

Mecaprotec

=> Construit en 2013, le bâtiment Ecorev dispose de 1 000 m2 dédiés à la recherche.

Deux ans de préparation

Préparé depuis 2 ans, ce projet est la première installation à l'intérieur d'une entreprise menée par l'IRT. D'autres suivront, à Tarbes notamment, dans l'entreprise Primes. "Cela a demandé beaucoup de travail mais notre fierté est que nos relations avec les PME se font avec précision, évoque Gilbert Casamatta, président de l'IRT Saint-Exupéry. Cela montre que l'IRT n'est pas réservé aux grands groupes qui financent 45 des 100 millions d'euros de projets de l'IRT."

Mecaprotec

=> Au centre, Marc Lalanne, directeur général de Mécaprotec
et Gilbert Casamatta, président de l'IRT Saint-Exupéry.

Mutualiser les équipements

En outre, ce projet correspond à la "philosophie" de l'IRT selon Gilbert Casamatta.

"Nous avons besoin de faire des investissements lourds, mais notre premier réflexe est d'utiliser les équipements disponibles dans notre environnement pour éviter les redondances. Réinvestir tout nous-même aurait été un gâchis financier. Cela pourrait être moins efficace car il y a des compétences accumulées ici et des infrastructures lourdes à mettre en place comme les bains d'acides, par exemple."

Ainsi, l'équipe de l'IRT va disposer des "moyens de caractérisation nécessaires à l'analyse des revêtements" déjà détenus par Mécaprotec. Elle sera également équipée d'un banc de traitement de surface par oxydation micro-arc pour les besoins de ses recherches.

"Pour une PME comme Mécaprotec, être dans l'IRT, c'est assurer l'avenir, estime pour sa part Marc Lalanne, directeur général de Mécaprotec. Seule l'innovation nous permettra d'exister et on ne pourra le faire qu'en s'adossant à l'IRT. Nous avons en effet la taille d'une ETI en effectif, mais le chiffre d'affaires d'une PME."

La société basée à Muret bénéficie du soutien du Conseil régional pour financer son innovation. "La Région a financé la quasi-totalité des programmes de R&D de Mécaprotec depuis plusieurs années, a en effet rappelé Martin Malvy, le président socialiste du Conseil régional de Midi-Pyrénées. Je me félicite de cette inauguration. C'est l'innovation, appliquée à l'économie et aux débouchés sur le marché, qui permettra à notre territoire d'être compétitif. Ce qui se fait ici, à Mécaprotec, est le témoignage même de ce qu'il faut faire et généraliser."

Mecaprotec

Le maire de Muret André Mandement et Monique Tressarieu, présidente de Mécaprotec ont visité l'installation en compagnie des adhérents de l'IRT Saint-Exupéry. Fondé en 2013, l'IRT Saint-Exupéry compte aujourd'hui 200 collaborateurs et 80 membres. Pour la période 2013-2019, son budget est de 327 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :