Les startups d'Occitanie ont levé 80 millions d'euros l'an dernier

 |   |  390  mots
EasyMile a levé 14 millions d'euros auprès d'Alstom.
EasyMile a levé 14 millions d'euros auprès d'Alstom. (Crédits : Rémi Benoit)
Le baromètre établi par l'institut InExtenso a recensé parmi les startups de la région Occitanie 80 millions d'euros récoltés au cours de 33 levées de fonds.

Les startups d'Occitanie ont levé 80 millions d'euros l'an dernier selon le baromètre établi par le groupe InExtenso, qui a classé 33 opérations financières. En 2016, le total s'était établi à 252 millions d'euros, une performance surtout due à la levée de fonds annoncée par Sigfox (150 millions d'euros).

En pole position du top 5 de 2017 figure la biotech nîmoise Advicenne Pharma. Spécialisée dans le traitement des maladies orphelines, elle a annoncé en avril 2017 avoir levé 16 millions d'euros. En décembre dernier, son introduction en bourse sur Euronext Paris lui a également permis de lever 27 millions d'euros.

La startup toulousaine EasyMile est en deuxième position de ce classement après sa levée de 14 millions d'euros auprès d'Alstom. Dotée d'un effectif de 100 salariés, la jeune société a déjà déployé 50 navettes autonomes dans 20 pays, principalement dans des zones fermées à la circulation comme les aéroports ou les parcs d'attractions. Positionnée à l'origine sur la desserte urbaine du dernier kilomètre, la PME aimerait à terme irriguer les territoires très ruraux.

Lire aussi : Le succès des navettes sans chauffeur d'EasyMile

La biotech toulousaine Antabio est 3e du baromètre. Cette société spécialisée dans la lutte contre les infections résistantes aux antibiotiques a réalisé un tour de table de 7,3 millions d'euros en octobre pour financer les premiers essais cliniques d'un traitement des infections contractées dans les hôpitaux. Par ailleurs l'été dernier, Antabio faisait partie des 18 entreprises à travers le monde (et l'unique société française) sélectionnées parmi 368 candidats pour obtenir le soutien de Carb-X en 2017. Ce consortium public-privé dédié à la recherche sur les infections résistantes aux antibiotiques s'est engagé à verser 2,5 millions à Antabio dans un premier temps et au total jusqu'à 8 millions d'euros d'ici trois ans.

La société montpelliéraine Carelabs, émettrice du Chèque Santé, a annoncé en février 2017 une levée de 5,2 millions d'euros auprès d'IXO et Soridec. La société veut doubler ses effectifs, en les portant de 20 à 40 salariés, dont 32 sur son siège de Montpellier, sur des profils de commerciaux notamment.

Enfin la startup toulousaine Cozyenergy a récolté en février 4,5 millions d'euros en 2017. Elle a créé une application qui permet de réaliser des études thermiques pour une rénovation énergétique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :