Ballooneos veut secouer le secteur du tourisme avec le survol de sites en ballon

 |   |  846  mots
Grâce à des structures mobiles, la solution pourrait s'adapter à tous les sites touristiques.
Grâce à des structures mobiles, la solution pourrait s'adapter à tous les sites touristiques. (Crédits : Star Engineering)
Faire un tour dans une nacelle suspendue à un ballon au dessus de la station d’Ax 3 Domaines (Haute-Garonne) ? C’est l’idée de l’attraction Ballooneos, imaginée par Star Engeenering en partenariat avec Mecamont Hydro et la SAVASEM. Lauréat de l’édition 2018 des appels à projets ‘Readynov' organisés par la Région Occitanie, le système innovant devrait inaugurer son prototype à l’automne 2020. Présentation d'un projet à plus d'un million d'euros.

"Le principe est basé sur la combinaison de deux technologies : celle des remontées mécaniques et celle des 'plus légers que l'air' (auto-porté par un gaz comme l'hélium et l'hydrogène)". Guillaume Montejano, chef de projet chez Star Engeenering (1,1 million de chiffre d'affaires), et son équipe d'une douzaine de personnes ont imaginé Ballooneos, une attraction touristique permettant de faire voyager une à quatre personnes dans une nacelle suspendue à un ballon de 350 m3 gonflé à l'hélium. Le tout guidé par un câble au sol, soutenu par des pylônes démontables d'environ deux à trois mètres de haut.

"À la base, le projet a été imaginé comme une solution pour utiliser des remontées mécaniques existantes et non utilisées dans les stations de ski hors période d'hiver. Nous avons pensé que ce serait bien de pouvoir mettre des ballons dessus pour faire faire des tours aux touristes, car les systèmes des 'plus légers que l'air' reviennent à la mode. C'est comme ça que nous avons approché nos partenaires de Mecamont Hydro  (spécialisée dans les remontées mécaniques) et la SAVASEM (société d'exploitation de stations de ski en Ariège)", explique Guillaume Montejano.

Mais vite rattrapée par la réalité de la réglementation des remontées mécaniques et l'interdiction de modifications, l'équipe a finalement conçu un circuit propre à l'attraction, dépourvu d'emprise au sol et démontable facilement, à l'image d'un manège forain.

"Imaginez un télésiège, sauf qu'à la place d'un aller-retour, vous faites une boucle. Puis à la place d'être assis accrochés sous le câble vous êtes assis 40 mètres au dessus du câble porté par un ballon. L'objectif du circuit est de pouvoir faire découvrir un site d'intérêt touristique avec une vue aérienne", précise le chef de projet.

En terminant lauréat des appels à projets Readynov, catégorie tourisme, organisé par la Conseil régional d'Occitanie, les partenaires ont obtenu un financement de 460 000 euros, avant d'être breveté en 2019.

Un prototype à 1,2 millions d'euros

Initialement prévu pour le mois d'août, le premier vol du prototype à 1,2 million d'euros a été reporté à l'automne 2020 (pour le moment) en raison de la crise sanitaire. Ce dernier devrait se faire sur le domaine du Saquet, dans la station de ski d'Ax 3 domaines.

"Un des objectifs de ce démonstrateur est de pouvoir tester la rapidité de montage et démontage de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/05/2020 à 16:25 :
Ca pourrait bien faire fuir plus de touristes que ça en attirera !!! Idée ridicule en effet !
a écrit le 14/05/2020 à 17:30 :
Saga fric à tout-va, attention les secousses ;)
a écrit le 14/05/2020 à 14:19 :
Idée totalement ridicule ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :