Jazz in Marciac, le festival qui a réveillé le Gers

 |   |  432  mots
De nombreux artistes de renommée internationale se produisent à Marciac, tel le trompettiste Ibrahim Maalouf en 2018.
De nombreux artistes de renommée internationale se produisent à Marciac, tel le trompettiste Ibrahim Maalouf en 2018. (Crédits : SIPA)
La petite commune de Marciac accueille depuis quarante ans l’un des plus grands festivals de jazz en France. Avec 20 millions d’euros de retombées économiques, l’événement fait vivre tout un territoire. Décryptage.

"Avant Jazz in Marciac, le tourisme était une notion très éloignée pour notre petite commune encaissée dans le sud du Gers. Nous n'avons pas la montagne ni la mer, mais des paysages vallonnés. Le département, qui vit surtout de l'agriculture, a développé depuis le festival un nouveau secteur économique avec le tourisme", rappelle Jean-Louis Guilhaumon, maire de la commune de Marciac et président de Jazz in Marciac.

Né en 1978, ce festival attire chaque année plus de 240 000 visiteurs sur trois semaines (dont 60 000 entrées payantes) en faisait jouer des artistes de renommée internationale. Sting, Wynton Marsalis, Melody Gardot ou Gilberto Gil font partie des artistes attendus cet été, du 25 juillet au 15 août. Le festival en lui-même a rapporté plus de 3 millions d'euros de recettes en 2018, mais son impact sur le territoire est beaucoup plus important.

D'après une étude réalisée par le cabinet-conseil Traces TPi en 2014, Jazz in Marciac génère plus de 20 millions d'euros de retombées économiques. Un chiffre colossal grâce notamment à un ticket moyen très élevé (570 euros dépensés en moyenne par chaque festivalier). Mis à part les 35 000 visiteurs venus à la journée, la majeure...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :