The Village revient pour construire "le monde de demain"

 |   |  855  mots
The Village 2 se déroulera le 31 août et 1er septembre à Saint-Bertrand-de-Comminges.
The Village 2 se déroulera le 31 août et 1er septembre à Saint-Bertrand-de-Comminges. (Crédits : Rémi Benoit)
Après le succès de la première édition, The Village revient dans la cité médiévale de Saint-Bertrand-de Comminges pour la deuxième année consécutive le 31 août et 1er septembre prochains. Organisé par La Tribune, la Région Occitanie et le Comptoir de l’Innovation INCO, l'événement promeut un monde ouvert, solidaire, inclusif, optimiste, durable et responsable. À travers des activités intellectuelles, culturelles ou artistiques, plus d’une centaines de décideurs nationaux et internationaux échangerons sur les thématiques actuelles : numérique, agriculture, énergie, alimentation, éducation…

"The Village c'est plus qu'un événement, c'est un rassemblement d'acteurs qui ont envie de changer les choses et de créer les solutions pour le monde de demain afin de le rendre plus inclusif et durable", avance Nicolas Hazard président et fondateur du Comptoir de l'Innovation INCO.

Le 31 août et 1er septembre prochains, pour la deuxième année consécutive, plus d'une centaine de décideurs nationaux et internationaux, de fondateurs de startups, d'entrepreneurs sociaux, d'artistes et de chercheurs, vont converger vers Sant-Bertrand-de-Comminges (31), à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Toulouse, à l'occasion de The Village.

"Il n'était pas envisageable de ne pas recommencer. Je pense que lorsque des femmes et des hommes très différents se rencontrent sans jugement ni pensée négative pour construire ensemble le futur nous avons tout juste. Cet élan et cette belle énergie doivent perdurer et The Village devenir un rendez-vous annuel", déclare enthousiaste Marie-Claire Uchan, la maire de Saint-Bertrand-de-Comminges.

Le best-of de la premiere édition 2017 de The Village.

Pour cette cité haut-garonnaise The Village est également synonyme de retombées économiques. En effet, lors de la première édition, qui s'est tenue le 1 et 2 septembre 2017, les bars, hôtels, restaurants et commerces du villages ont réalisés un chiffre d'affaires de près de 10 000 euros. Au delà de cela, à travers The Village, La Tribune participe à l'accompagnement de projets autour de la restauration du patrimoine. En effet, lors de la première édition, "un don de 21 500 euros a été fait pour "la rénovation de la rue Majou". Cette année un autre don sera effectué et destinée "à la restauration de l'Orgue et de la salle du trésor".

The Village

(Au centre) Jean-Christophe Tortora, Marie-Claire Uchan et Nicolas Hazard lors la première édition de The Village, accompagnés de la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, et du président du Département de la Haute-Garonne, Georges Méric.  (Crédits : Rémi Benoit)

Pour un monde meilleur

Ce rendez-vous annuel porté par La Tribune en partenariat avec la Région Occitanie et le Comptoir de l'Innovation INCO permet aux différents décideurs, pendant deux jours, de sortir du cadre conventionnel et réfléchir différemment à des thématiques telles que les nouvelles technologies, le rapprochement des territoires, la transition écologique, l'alimentation, l'agriculture, la formation...

 "Face aux enjeux auxquels nous sommes confrontés et qui ne cessent de grandir, il y a besoin de solutions. Nous sommes un petit groupe de personnes qui veulent un monde meilleur et nous avons besoin de rencontres physiques pour élaborer des stratégies et des axes de travail, définir des solutions surtout aujourd'hui autour de la question de la fracture territoriale. Une croissance qui est efficace est une croissance qui est inclusive sinon elle n'est pas durable et c'est ce que nous essayons de porter à travers The Village", explique Nicolas Hazard.

Ainsi, durant ces deux journées dans cette cité médiévale, grands patrons et entrepreneurs seront accueillis par les Commingeois et dormiront chez l'habitant. Durant la journée, ceux-ci participeront à des workshops et des ateliers animés par une quarantaine de change makers et animateurs, parmi lesquels le chef étoilé Thierry Marx, le prix Nobel de l'économie Jean Tirole, la semeuse d'utopie Sandrine Roudaut, la philosophe et psychanalyste Cynthia Fleury, la présidente de la région Occitanie Carole Delga, le co-fondateur de Ferme France, Maximilien Rouer, la photographe designer et co-fondatrice de Media Social Food Mathilde de l'Ecotais... et plein d'autres.

The Village

Il sera possible de rencontrer un berger commingeois  (Crédits : Rémi Benoit)

"La nécessité d'une logique de République des territoires"

Derrière The Village se cache également la volonté de créer du lien entre grandes villes et zones rurales. À travers l'événement, le président de La Tribune, Jean Christophe Tortora veut replacer la fracture territoriale "comme un élément majeur de la réussite du modèle social économique de la France". Selon lui, cette rencontre "a une longue vie" et tiendra un rôle majeur dans la prise de conscience de la nécessité "d'une cohésion nationale de tous les territoires" dans l'accélération de la mondialisation.

"Dans un contexte politique où certains considèrent que le gouvernement actuel a tendance à centraliser, c'est un vrai message de réaliser notre rentrée dans un petit village de Haute-Garonne. The Village est un bon rendez-vous pour rappeler la nécessité d'être dans une logique de République des territoires. Le message est de dire oui la France est au pied du mur pour réaliser sa mondialisation mais en même temps on ne pas réussir sa mondialisation si on ne sait pas réussir la République des territoires", conclut Jean-Christophe Tortora.

Par ailleurs, le premier hebdomadaire de la rentrée de La Tribune, en kiosque partout en France le 7 septembre prochain, sera consacré au thème de la fracture territoriale.

Le détail du programme du vendredi 31 août et du samedi 1 septembre ainsi que les intervenants sont à retrouver ici.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :