Aéronautique : Figeac Aéro investit 37 millions d'euros dans son usine du futur

 |   |  496  mots
Figeac Aéro automatise une partie de sa production.
Figeac Aéro automatise une partie de sa production. (Crédits : Rémi Benoit)
Le sous-traitant aéronautique Figeac Aéro a inauguré jeudi 28 mars une usine de 7 500 m2 dotée de technologies de pointe : robots collaboratifs, réalité augmentée, pilotage d'atelier dématérialisée... Reportage en images.

"On a gagné en ergonomie et en confort de travail, c'est sûr !, lance Laurent Carayon, opérateur chez Figeac Aéro. Avant l'arrivée du robot collaboratif, nous devions prendre d'une main la machine pour mettre les rivets et de l'autre tenir la cage à écrous. Il fallait se baisser souvent sous le chariot pour accéder à la riveteuse, ce qui faisait mal au dos". Désormais, l'opérateur a juste à tendre la cage à écrous et le robot se charge de fixer le rivet.

figeac aero

figeac aero

Un robot collaboratif est utilisé dans l'usine./ (Crédits : Rémi Benoit).

Ces robots collaboratifs sont un exemple de l'investissement engagé par le sous-traitant aéronautique Figeac Aéro dans sa nouvelle usine de futur, sur son site historique du Lot. Même si les premières machines sont arrivées dès 2015, le bâtiment de 7 500 m2 a été inauguré officiellement jeudi 28 mars, en présence notamment d'Olivier Andriès, président de Safran Aircraft Engines et de la secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, Agnès Pannier-Runacher.

figeac aero

Jean-Claude Maillard, PDG de Figeac Aéro, a fondé la société en 1989./ (Crédits : Rémi Benoit).

"Nous y avons engagé 37 millions d'euros : 28 pour les machines, 7 pour le bâtiment, et 2 en R&D",...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2019 à 20:50 :
vous oubliez l'essentielle!
qui produit ces machines ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :