Le biscuit anti-stress de Poult et Pierre Fabre a obtenu 700 000 euros de la Région

 |   |  250  mots
Ainsi l'Acti-biscuit a  été financé à hauteur de 700 000 € par la Région Midi-Pyrénées
Ainsi l'Acti-biscuit a été financé à hauteur de 700 000 € par la Région Midi-Pyrénées
Le premier biscuit anti-stress doit arriver sur le marché cette année. L'Acti-biscuit est le produit d'une collaboration des laboratoires Pierre Fabre et de la biscuiterie Poult. Ce projet qui représente 1,5 million d'euros d'investissement est soutenue par la région Midi-Pyrénées, qui a contribué à hauteur de 700 000 euros. Une subvention qui a pris fin ce mardi 17 Mars.

Compenser son stress par une gourmandise. Il n'y aura plus matière à culpabiliser depuis l'invention de l'Acti-biscuit. Ce produit est né en 2012 grâce à la collaboration des Laboratoires tarnais Pierre Fabre et la biscuiterie tarn-et-garonnaise Poult. Les laboratoires de recherche académique de l'université Toulouse Jean Jaurès et des Mines d'Albi ont aussi participé au projet. Ce biscuit anti-stress contient des céréales et des compléments alimentaires qui permettent de réduire le stress, améliorer la tonicité et renforcer les défenses naturelles.

 700 000 euros d'investissements du Conseil régional

Ce projet a remporté en 2013 l'appel à projet "Épicure" mené par la Région Midi-Pyrénées. L'objectif d'Épicure est d'accompagner le développement de projets technologiques entre les entreprises et les organismes de recherche qui valorisent la filière agroalimentaire régionale sur l'axe "santé". Ainsi, l'Acti-biscuit a été financé à hauteur de 700 000 euros par la Région Midi-Pyrénées. L'investissement total représente 1,5 millions d'euros.

Un financement qui vient de se clôturer

Le programme de financement Epicure vient de se clôturer ce mardi 17 mars 2015. Le président de région Martin Malvy, s'est félicité du succès de cette collaboration qui démontre selon lui, "la richesse et la force des entreprises en Midi-Pyrénées quand elles travaillent avec les organismes de recherche dans le développement de projets technologiques liés aux questions d'alimentation et de santé".

Dernière étape pour l'Acti-biscuit, sa commercialisation, prévue pour cette année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/03/2017 à 2:23 :
Bonjour,

Je suis intéressé par ces biscuits. Je travaille sur Albi et je souhaite en acheter.
Où puis-je en trouver.

D'avance, je vous remercie de votre réponse,

Cordialement,

Claude Brest

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :