Cegelec Défense veut produire en série des hôpitaux mobiles

 |  | 998 mots
Lecture 5 min.
Cegelec Défense et le CHU de Toulouse ont mis au point un hôpital mobile déployable en 40 minutes.
Cegelec Défense et le CHU de Toulouse ont mis au point un hôpital mobile déployable en 40 minutes. (Crédits : Rémi Benoit)
Le spécialiste toulousain des shelters à usage militaire a conçu pour le CHU de Toulouse un hôpital mobile. D'autres projets sont à venir : une unité de décontamination et un dôme sensoriel. Peu impactée par la crise sanitaire, Cegelec Defense continue de recruter dans la Ville rose.

Depuis quelques jours, le téléphone des dirigeants de Cegelec Défense n'arrête pas de sonner. Le 9 novembre, la société toulousaine était présente aux côtés du Samu 31 lors du premier déploiement d'un hôpital mobile pour prendre en charge les malades de la Covid-19.

Transportable par un seul camion, le conteneur se transforme en 40 minutes en cinq box d'une surface totale de 66 m2 capable d'accueillir 18 patients en même temps. Tout le matériel d'urgence (respirateurs, bouteilles d'oxygène...) est directement embarqué à bord. Cette prouesse technologique, née de la collaboration entre le CHU de Toulouse et l'industriel Cegelec Défense, a été largement relayée dans les médias et sur les réseaux sociaux, y compris par l'Elysée.

 "Nous avons reçu plusieurs sollicitations, nous avons même été contactés par des studios de cinéma", lance Frédéric Tribet, chef de l'entreprise Cegelec Défense Solutions et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :