Le CHU de Toulouse et Cegelec lancent un hôpital mobile déployable en 40 minutes

 |  | 971 mots
Lecture 6 min.
L'hôpital mobile a été construit par l'industriel toulousain Cegelec.
L'hôpital mobile a été construit par l'industriel toulousain Cegelec. (Crédits : Rémi Benoit)
C'est une première en Europe. Les équipes du Samu 31 vont installer, lundi 9 novembre, à Bayonne un hôpital mobile pour prendre en charge les malades de la Covid-19. Transportable par un seul camion, le conteneur se transforme en 40 minutes en cinq box pouvant accueillir 18 patients en même temps. Tout le matériel d'urgence (respirateurs, bouteilles d'oxygène...) est directement embarqué à bord. Cette prouesse technologique, née de la collaboration entre le CHU de Toulouse et l'industriel Cegelec Défense, en appellera d'autres : une unité de décontamination sur le même modèle est prévue pour décembre, avant un dôme sensoriel pour simuler les catastrophes.

"Notre record, c'est d'avoir réussi à le déployer en 20 minutes ! Mais il y avait beaucoup de monde", lance Vincent Bounes. Le patron du Samu 31 n'est pas peu fier de présenter l'hôpital mobile qui entre en service, lundi 9 novembre, à Bayonne pour soulager les services d'urgence face à l'afflux de patients atteints par la Covid-19.

hopital mobile

hopital mobile

L'hôpital mobile fait 66 m2, une fois déployé. (Crédits : Rémi Benoit)

Surnommé "le shelter" par les urgentistes, il s'agit d'un conteneur de six mètres de long qui se transforme une fois déployé (en 40 minutes avec 3 personnes) en un poste médical de 66 m². "Il peut accueillir jusqu'à 18 patients graves en même temps (8 en urgence absolue et 10 en urgence relative) ou 20 patients dans un état plus léger", informe Vincent Bounes. Le bâtiment est alimenté en eau et électricité. À l'entrée, un local technique abrite des frigos pour les médicaments, un chauffe-perfusion, un lavabo, mais aussi des respirateurs. Les bouteilles d'oxygène sont transportées sur l'une des façades latérales de l'abri. Une fois hissé, un mât hydraulique de 7 mètres de haut surmonté d'une caméra à 360° donne une vue panoramique du...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/11/2020 à 10:35 :
malgré tous ces milliards ! la France reste le pays le plus touché ! un échec pour cette politique sanitaire
Réponse de le 10/11/2020 à 12:05 :
faux !!! le royaume uni, les usa, la Suède et d'autres ont plus de décès que la France en reportant le nombre de morts par millions d'habitants .
En trois clics vous pouvez trouver ces chiffres comme je l'ai fait .
a écrit le 10/11/2020 à 10:04 :
BRAVO !
On est loin de la prestation un peu ridicule du service de santé des armées.
En voyant un forain déployer son manège à partir d'un semi-remorque en quelques heures
j'avoue m'être demandé s'il n'y avait quelque-chose à faire en ce domaine.
a écrit le 09/11/2020 à 18:07 :
40 minutes-18 patients. Soit 548 patientsj en 24 heures (pour peu qu'on dispose du matériel).Qu'en disent les Chinois?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :