Copernicus : Airbus développe à Toulouse un satellite pour une agriculture plus durable

 |  | 525 mots
Lecture 3 min.
Airbus va construire à Toulouse un instrument pour mieux suivre le stress hydrique sur les terres agricoles.
Airbus va construire à Toulouse un instrument pour mieux suivre le stress hydrique sur les terres agricoles. (Crédits : Airbus)
L'Agence spatiale européenne a choisi Airbus Defence and Space comme maître d'œuvre de LSTM, une mission de surveillance de la température de surface des sols dans le cadre du programme Copernicus. L'instrument infrarouge du satellite sera fabriqué à Toulouse. Cette mission doit permettre, selon Philippe Pham, à la tête de l'observation de la Terre chez Airbus, d'améliorer les données fournies aux agriculteurs en termes de stress hydrique et d'alimentation en eau des parcelles.

C'est un nouvel outil pour le suivi des cultures qui sera en orbite à l'horizon 2028. L'Agence spatiale européenne a chargé Airbus Defence and Space de mettre au point un satellite pour une mission de surveillance de la température de surface des sols dans le cadre du programme Copernicus. Ce satellite, baptisé LSTM, sera construit en Espagne, tandis que le développement et la fabrication de l'instrument seront réalisés par les équipes de Toulouse.

Lire aussi : Space Forum : la filière spatiale "migre vers une économie de la donnée"

Mesurer la température à l'échelle d'un champ

LSTM est une mission qui permettra de mesurer de la température...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :