Figeac Aéro prévoit "30 à 50% d'activité jusqu'en septembre"

 |   |  1035  mots
Didier Roux est le directeur général adjoint du groupe lotois Figeac Aéro.
Didier Roux est le directeur général adjoint du groupe lotois Figeac Aéro. (Crédits : Figeac Aéro // Rémi Benoit - La Tribune)
La pépite aéronautique lotoise Figeac Aéro, qui a connu une croissance fulgurante en 30 ans d'existence, n'est pas épargnée par la crise. Dans un entretien à La Tribune, Didier Roux, directeur général adjoint, détaille comment le sous-traitant adapte son outil industriel à la baisse des cadences.

Figeac Aéro a connu une croissance très forte depuis sa création il y a plus de 30 ans. Comme l'ensemble de la filière aéronautique, vous êtes frappés par la crise du Covid-19. Quel impact a-t-elle eu sur votre activité et comment envisagez-vous les prochains mois ?

Didier Roux : Au lendemain de l'annonce du confinement par le président de la République le 17 mars, nous avons réduit très fortement l'activité pour mettre en place les mesures sanitaires adéquates. Nous avons pu reprendre la production dès la semaine suivante. Les donneurs d'ordre réduisant la voilure, nous nous sommes adaptés à leurs besoins. Depuis le mois de mars, le niveau d'activité est de 30 à 50% sur l'ensemble de nos sites par rapport à la période pré-Covid. Entre 50 et 70% de nos effectifs sont en chômage partiel et ce rythme va perdurer jusqu'en septembre. Airbus évoque une réduction des cadences de 35% sur les mois à venir. Si les donneurs d'ordre maintiennent effectivement cet objectif, Figeac Aéro pourra retrouver un volume d'activité de 60 à 70% à partir de septembre.

figeac aero

Figeac Aéro produit notamment des carters pour les moteurs LEAP de Safran (Crédit: Rémi Benoit).

Le groupe employait avant la crise 1200 personnes à...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/06/2020 à 11:17 :
En effet ça risque d’être un coup dur pour cette toute petite ville mais dans le Lot ils savent faire avec pas grand chose je ne m'inquiète pas trop ils sauront vite se retourner. :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :