Aéronautique : comment le salon Aeromart de Toulouse est devenu une référence mondiale

 |   |  591  mots
15 000 rendez-vous d'affaires se tiendront au prochain salon Aeromart, du 4 au 6 décembre à Toulouse (Crédit : Rémi Benoit).
15 000 rendez-vous d'affaires se tiendront au prochain salon Aeromart, du 4 au 6 décembre à Toulouse (Crédit : Rémi Benoit).
La douzième édition du salon d'affaires aéronautique Aeromart se tiendra du 4 au 6 décembre au Centre des Congrès Pierre Baudis et au Parc des Expositions. Autour de 2 500 participants venants de 45 pays sont attendus pour participer à quelque 15 000 rendez-vous d’affaire durant l'événement d'envergure internationale.

En matière d'aéronautique, si Paris a le salon du Bourget, Toulouse peut se targuer d'accueillir Aeromart. Fermé au public, l'événement bisannuel des professionnels de la filière se tiendra du 4 au 6 décembre au Centre des Congrès Pierre Baudis et au Parc des Expositions.

15 000 rendez-vous d'affaires attendus

En une vingtaine d'années, il a su se faire une place dans l'agenda du milieu aéronautique. Plus de 15 000 rendez-vous d'affaires seront organisés entre 2 500 participants et 1 300 entreprises, dont 800 entreprises étrangères venant de près de 45 pays. "Lors de la première édition, il y avait une centaine d'entreprises participantes de dix pays, pour quelque 300 rendez-vous", rappelle la vice-présidente de la Région Occitanie, Nadia Pellefigue le 17 septembre dernier.

« Ce salon est devenue une référence mondiale, à la hauteur du positionnement de la France et de son industrie aéronautique et spatiale dans le monde. Il ne faut pas perdre de vue le rayonnement de ce salon. On a parfois le sentiment que quand les choses se passent à la maison, elles s'adressent d'abord aux gens de la maison, mais 60% des entreprises sont étrangères", explique fièrement l'élue.

Comme le précise ensuite le président de la CCI de Toulouse, Philippe Robardey, "l'industrie aéronautique et spatiale est la deuxième au monde, certes loin derrière les États-Unis, mais devant l'industrie chinoise et beaucoup d'autres. La France est un des rares pays au monde capables de concevoir un avion complet. La Chine le fait avec des équipementiers américains ou français".

Des constructeurs aéronautiques venus des quatre coins du globe

Parmi les 45 pays représentés, seront présents des nations européennes comme l'Allemagne ou l'Italie, le Brésil, ou encore le Maroc et Israël. Sans oublier les Etats-Unis, le Canada, la Chine et la Corée du Nord. Des pays comme l'Italie, l'Espagne et la Turquie verront d'ailleurs leurs délégations être renforcées sur cette édition. D'importants constructeurs et donneurs d'ordre ont assuré leur présence au salon. C'est notamment le cas de Dassault Aviation, Safran, Latécoère, du canadien Bombardier, du brésilien Embraer, sans oublier Airbus et ATR évidemment.

La société Jedo Technologies, installée à Labège et spécialisée dans la découpe de précision y prendra part comme elle le fait depuis la première édition en 1996.

"Nous voyons un intérêt majeur à venir puisque nous nous retrouvons avec des rendez-vous qualifiés. Trois semaines avant le salon, nous choisissons les clients ou des donneurs d'ordre avec qui nous allons échanger. Et ils acceptent ou refusent les rendez-vous en fonction de leurs besoins. Donc lorsque l'on rencontre quelqu'un, il a très clairement besoin de nous voir, ou fait a minima du sourcing", raconte Maxence de Banières, responsable commercial à Jedo Technologies.

Il ajoute que si son carnet de rendez-vous n'est pas rempli, il peut toujours se diriger vers des stands d'entreprises auxquelles il n'aurait pas pensé. 

Le spatial pour la première fois

Pour la douzième édition, l'industrie spatiale sera mise en avant pour la première fois. "Cela répond à un souhait du secteur du spatial de se positionner sur Aéromart", selon Nadia Pellefigue qui précise que "beaucoup d'acteurs aéronautique ont aussi une activité spatiale". Plusieurs conférences sur les enjeux du New Space sont d'ailleurs au programme d'Aeromart.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :