Bayab lance une machine portable pour réparer les matériaux composites des avions

 |  | 540 mots
Lecture 3 min.
François Cénac, président de Bayab et Michel Déléris, PDG de Jedo Technologies.
François Cénac, président de Bayab et Michel Déléris, PDG de Jedo Technologies. (Crédits : Bayab)
Spécialisée dans la découpe par jet d'eau, la société Jedo Technologies vient de créer la filiale Bayab pour commercialiser une machine portable capable de réparer les matériaux composites des avions. Airbus l'a déjà adoptée sur les A350 et la jeune entreprise espère surfer sur l'usage grandissant des matériaux composites dans les avions.

L'usinage par jet d'eau abrasif va-t-il bientôt remplacer le ponçage à la main pour réparer le fuselage des avions ? C'est le pari que fait Bayab. Créée en septembre dernier à Labège, la jeune société est une filiale de l'entreprise Jedo Technologies, spécialisée depuis les années 90 dans la découpe de pièces aéronautiques par jet d'eau abrasif. Bayab va commercialiser une technologie mise au point après 10 années de R&D au sein de Jedo. Il s'agit d'une machine portable pour réparer par jet d'eau les matériaux composites des avions.

"Le fuselage des avions peut être endommagé par des impacts de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :