Le TFC change de gouvernance et veut gagner 5 millions d'euros de revenus supplémentaires

 |   |  321  mots
Olivier Sadran, président du TFC, a présenté sa nouvelle stratégie pour le club
Olivier Sadran, président du TFC, a présenté sa nouvelle stratégie pour le club
Le président du TFC Olivier Sadran a annoncé jeudi la nomination au sein du club d'un président délégué et d'une directrice adjointe en charge de la partie commerciale. Objectif pour le club déficitaire : dégager 5 à 6 millions d'euros de chiffre d'affaires supplémentaires sur l'année.

À l'occasion de la conférence de presse de rentrée du Toulouse Football Club, le président Olivier Sadran a d'emblée évoqué la situation financière délicate du club :

"Nous avons un chiffre d'affaires qui est en diminution permanente depuis 2008. Cela est dû à une chute des droits TV, à la crise qui a fait baisser nos revenus marketing et à la désaffection autour du club avec l'effondrement du chiffre d'affaires de la billetterie", a-t-il expliqué ce jeudi 11 août à Toulouse.

En 7 ans, les revenus du TFC sont passés de 50 à 30 millions d'euros, le club se classant 13e budget (sur 20) de la Ligue 1. En comparaison, le PSG, champion en titre, a pu disposer la saison passée de 490 millions d'euros de revenus. La chute des revenus du TFC a accru les comptes déficitaires du club, de l'ordre de 10 millions d'euros par saison.

Cette année, le TFC s'est fixé pour objectif de regagner 5 à 6 millions d'euros de chiffre d'affaires supplémentaires. Pour y parvenir, l'organigramme du club va changer à compter du 1er septembre prochain.

Florence Vallée nommée pour redynamiser les ventes

Jean-François Soucasse, jusqu'ici directeur général, est nommé président délégué du club pour "soulager" Olivier Sadran, par ailleurs à la tête du groupe de restauration Newrest.

Florence Vallée, responsable de l'organisation de l'Euro de football à Toulouse, devient de son côté directrice générale adjointe. Elle sera en charge "de redynamiser les ventes vis-à-vis des partenaires mais aussi la billetterie et le merchandising". Florence Vallée supervisera également la branche "opération, sécurité et vie du stade".

La Toulousaine avait reçu le prix "Coup de cœur femme de l'année" lors de la 6e édition de La Tribune Women's Awards, organisée par Objectif Languedoc-Roussillon et La Tribune le 7 juin dernier.

Lire aussi : À 20 jours du lancement de l'Euro 2016, l'organisatrice de l'événement à Toulouse "garde son calme"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :