Dermo-cosmétique : à Labège, la TPE Airgen décroche un contrat avec Pierre Fabre

 |   |  278  mots
Une cabine de pesée pemet de manipuler des matière premières toxiques en protégeant le personnel grâce à une filtration de l'air
Une "cabine de pesée" pemet de manipuler des matière premières toxiques en protégeant le personnel grâce à une filtration de l'air (Crédits : DR)
La TPE Airgen, créée à Labège en 2014, propose des solutions pour l'industrie (notamment pharmaceutique) qui fabrique des solutions de haute technicité dans des salles blanches. Unique entreprise du secteur siégeant dans le sud de la France, Airgen a été référencée en 2015 par plusieurs laboratoires importants, dont Sanofi et Pierre Fabre Dermo-cosmétique, et prévoit deux embauches.

Hébergée dans la pépinière Prologue à Labège, la société Airgen a été créée il y a deux ans par un ancien cadre du milieu du laboratoire travaillant notamment pour l'industrie pharmaceutique, Régis Dilhan. La TPE a vocation à proposer des solutions pour les industries qui fabriquent des produits de haute technicité et travaillent dans des salles blanches.

"Nous travaillons pour l'industrie nécessitant un milieu ultra propre, essentiellement pharma, cosmétique et spatial, précise le fondateur de la société. Ce sont des secteurs dans lesquels les salariés sont en contact avec des matières premières à risques ou bien nécessitant une atmosphère de travail ultra propre, comme l'exige l'industrie spatiale. Notre rôle est de protéger les personnes qui manipulent ces produits, par des procédés de haute filtration de l'air, et d'éviter les contaminations pour les échantillons à fabriquer ou contrôler. Nous assurons la conception, l'étude de réalisation et la maintenance de nos solutions."

La jeune société travaille avec le géant pharmaceutique Sanofi et vient de décrocher un contrat pour Pierre Fabre Dermo-cosmétique. "C'est important pour une société comme la nôtre d'être référencée chez des clients aussi importants. Nous sommes la seule société de notre marché basée dans le sud de la France. Nos 3 ou 4 concurrents sont principalement en région parisienne, il est aussi important d'amener une solution régionale aux industries et laboratoires", précise le dirigeant.

La société procède actuellement à deux recrutements : un poste administration ventes et un poste pour un ingénieur commercial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :