L'Oïkosystème, le nouveau projet de Rémi Demersseman-Pradel

 |   |  1179  mots
Rémi Demersseman-Pradel dans les locaux de l'Oïkosystème de Saint-Aubin à Toulouse.
Rémi Demersseman-Pradel dans les locaux de l'Oïkosystème de Saint-Aubin à Toulouse. (Crédits : Rémi Benoit)
Après avoir vendu les crèches La Part de Rêve, Rémi Demersseman-Pradel se lance illico dans un nouveau défi. Baptisé Oïkosystème, ce projet repose sur la construction d'un réseau de lieux rassemblant les entreprises conscientes de leur impact sociétal et environnemental. Lieux de travail partagés, ces "Labos Oïkos" pourraient incuber des entreprises, en accueillir d'autres, mais aussi contenir des espaces de restauration et de culture. Trois lieux vont ouvrir à Toulouse et Nantes d'ici à juin 2016. L'objectif est de créer un maillage de 40 sites dans les principales villes de France.

Sur la dalle de béton, des voitures cabossées s'alignent contre le mur du hangar. Monte-charges, bidons, taches d'huile, l'ancien garage Renault du quartier Saint-Aubin baigne encore dans son jus....

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :