Santé : la société Vexim lève 10,4 millions d'euros

 |   |  236  mots
Vincent Gardès est le PDG de Vexim
Vincent Gardès est le PDG de Vexim
Le spécialiste toulousain de la microchirurgie du dos a annoncé le 28 janvier avoir levé avec succès 10,4 millions d'euros via une augmentation de capital. Cette opération doit lui permettre d'accélérer son développement à l'international.

C'est une nouvelle étape importante pour Vexim. En pleine croissance, le spécialiste toulousain de la microchirurgie du dos a dévoilé le 28 janvier dernier le succès de son augmentation de capital par placement privé d'un montant de 10,4 millions d'euros. À noter que Truffle Capital et Bpifrance ont souscrit à l'opération pour un montant total de 3,5 millions d'euros et portent ainsi respectivement leur participation à 31,1 % et 12,1 % du capital de l'entreprise.

Créée à Balma en 2006, entrée en bourse en 2012, la société présidée par Vincent Gardès continue de réaliser des résultats de croissance à deux chiffres. Au cours du premier semestre 2015, les ventes de Vexim ont ainsi atteint 6,1 millions d'euros, soit une hausse de 24 % par rapport à la même période en 2014. Sur l'année entière en 2014, la société annonçait déjà un chiffre d'affaires de 10,3 millions d'euros, en hausse de 69 %.

Vexim conquiert les États-Unis

Cette explosion des ventes s'explique principalement par le succès de son produit phare, l'implant SpineJack. Grâce à cette levée de fonds, Vexim souhaite accélérer son développement commercial et financer l'implantation du SpineJack aux États-Unis. Le marché américain représente à lui seul 60 % de la demande mondiale du secteur. Pour le moment, Vexim a lancé une filiale à New York et l'entreprise a prévu de mener une étude clinique sur 150 patients pour lui permettre d'obtenir l'agrément nécessaire à la commercialisation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :