Les ventes de Vexim en hausse de 24% depuis le début de l'année

 |   |  196  mots
Vincent Gardès est le PDG de Vexim.
Vincent Gardès est le PDG de Vexim.
Le spécialiste toulousain de la microchirurgie du dos Vexim poursuit sa croissance rapide avec déjà un chiffre d'affaires semestriel de 6 millions d'euros en 2015.

Créé à Balma en 2006, entré en bourse en 2012, le spécialiste de la microchirurgie du dos continuer de réaliser des résultats de croissance à deux chiffres. Au cours du premier semestre 2015, les ventes de Vexim ont ainsi atteint 6,1 millions d'euros, soit une hausse de 24% par rapport à la même période en 2014. Sur l'année entière en 2014, le Toulousain annonçait déjà un chiffre d'affaires de 10,3 millions d'euros en 2014, en hausse de 69 %. "La success story continue et nous respectons notre business plan", affirmait le PDG Vincent Gardès dans une interview à La Tribune Objectif News en mars dernier.

Le Toulousain conquiert les États-Unis

Selon la société Vexim, cette augmentation des ventes s'explique principalement par le succès de son produit-phare, le SpineJack avec déjà plus de 4 400 implants vendus depuis le début de l'année.

La société veut également à pénétrer le marché américain alors que les États-Unis représentent 60 % du marché mondial du secteur. Vexim a lancé une filiale à new-York et l'entreprise a prévu notamment de mener une étude clinique sur 150 patients qui lui permettra d'obtenir l'agrément nécessaire au SpineJack pour entrer dans le pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :