Ekito lance à Saint-Jean-de-Luz le "Blue Builder", accélérateur dédié aux sports de glisse

 |  | 606 mots
(Crédits : ON / Rémi Benoit)
Ce mardi 15 décembre est lancé à Saint-Jean-de-Luz, dans le pays basque, un accélérateur de startups dédié au surf et aux sports de glisse. Ekito, le "company builder" toulousain dirigé par Benjamin Böhle-Roitelet, est à la manœuvre. Objectif : structurer un écosystème porté par les géants du secteur comme Quiksilver.

Si les Toulousains d'Ekito et de Snootlab ont fait le buzz avec leur planche de surf connectée il y a quelque mois, ce n'était pas un hasard. Ce mardi 15 décembre, Benjamin Böhle-Roitelet, directeur d'Ekito, lance à Saint-Jean-de-Luz un nouvel accélérateur de startups privé, le Blue Builder. L'idée est née en juin dernier et "tout est allé très vite" explique-t-il :

"Il existe une filière très porteuse localisée entre Hossegor et Bilbao, celle des sports de glisse nautiques. Il existe déjà plusieurs startups dans cet écosystème, qui gravite notamment autour du géant Quiksilver, et il faut le structurer. Le Blue Builder, premier accélérateur dédié au monde de la glisse, de l'océan, du surf et action sports, est l'occasion pour nous de montrer le succès de notre modèle d'accélération de startups".

Concrètement, le Blue Builder devrait être en capacité "à terme", d'accueillir 8 à 10 startups en coproduction chaque année (celles dans lesquelles Ekito investit) et devrait aider une centaine de startups par an. Un appel à candidatures est déjà lancé.

 "Quand on parle de startups dans ce secteur, on parle de textile connecté, de chaussons, d'objets connectés, de vagues artificielle, de drones, de vidéos. On parle aussi d'écologie marine, de géolocalisation et d'instrumentation de la mer. Il y a un vrai marché", assure le directeur d'Ekito.

2,5 milliards d'euros par an

Le Blue Builder est un projet mené par Ekito en partenariat avec la communauté d'agglomération Sud Pays Basque. Selon Manuel de Lara, vice-président en charge de l'économie, il est aussi le symbole d'une politique économique locale "tournée vers l'innovation":

"Notre stratégie se base sur la "smart spécialisation" explique-t-il. Nous avons ici des entreprises comme Quiksilver, Tribord, Billabong et Rip Curl, qui drainent autour un écosystème. En tout, il y a environ 140 acteurs dans ce secteur de la glisse. D'Hossegor à Hendaye, cela représente 2,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires chaque année et près de 5000 emplois".

"Nous devons consolider cet écosystème et le relier à la French Tech", assure Benjamin Böhle-Roitelet. D'ailleurs, Maud Franca, responsable French Tech à la Caisse des dépôts et directrice adjointe chargée des investissements d'avenir Économie Numérique, sera présente au lancement ce mardi soir.

La "Halle Créative"

Particularité du Blue Builder : il prendra ses marques dès 2017 dans la Halle Créative, en cours d'aménagement dans les anciens locaux de Quiksilver (qui a déménagé sur un campus en dehors de la ville). Cet espace, imaginé comme un fablab, regroupera sur un lieu dédié à la fabrication numérique des ateliers de prototypage (bois, métal,,...), une matériauthèque (textiles techniques et polymères souples) et des ateliers industriels réservés aux artisans et industriels en recherche de locaux pour accompagner leur croissance.

ekito blue builder

Le futur Blue Builder

"Cet espace a été imaginé en prenant pour modèle l'usine i.o de Paris", précise Manuel de Lara. Le lieu s'articule avec l'"Ocean living lab transfrontalier", basé à Henday, et la plateforme innovation océan sur le port de Socoa à Ciboure. "Nous allions ainsi la technologie, les entreprises, et la recherche".

De son coté, Ekito, qui annonce un chiffre d'affaires "en hausse" (mais tenu secret), affirme sa stratégie : "construire un écosystème basé sur 'le  faire', s'implanter là où se font les choses et consolider les rapports avec autres écosystèmes dans le monde".

L'accélérateur privé, présent à Barcelone sous la forme de "résidences", pourrait annoncer une nouvelle implantation en 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :