Nataïs agrandit son usine du Gers et lance le popcorn au canard

 |   |  430  mots
Michael Ehmann, PDG de Nataïs
Michael Ehmann, PDG de Nataïs (Crédits : Rémi Benoit)
Le leader européen de la production de popcorn, Nataïs, a inauguré ce mardi 15 septembre de nouvelles installations industrielles sur son site de Bézéril (Gers). Une cérémonie en grande pompe destinée à marquer le succès de cette société agroalimentaire aux 41 millions d'euros de chiffre d'affaires. Le PDG Michael Ehmann en a profité pour lancer sa dernière trouvaille : le popcorn à la graisse de canard.

Jour de fête chez Nataïs. Le parking flambant neuf attend personnalités, élus et journalistes. La société de production de popcorn (vrac et sachets micro-ondables) a accueilli ce mardi 15 septembre plus de 400 personnes pour inaugurer ses nouvelles installations industrielles. Un équipement "à la pointe de la technologie" qui va permettre d'augmenter la collecte de maïs de 15 % par rapport à l'année dernière, et représente un investissement de 3,5 millions d'euros.

"C'est un pas important pour la société", indique le PDG Michael Ehmann, qui a créé Nataïs en 1994, sous le nom de Pop-Corn Midi-Pyrénées.

natais

Martin Malvy est venu participer à l'inauguration. La Région et les fonds européens Feader ont en partie financé ces installations.

Désormais, les capacités de production de Nataïs sont de 35 000 tonnes de popcorn en vrac chaque année et de 180 millions de sachets micro-ondables.

"Notre productivité a ainsi augmenté de 40 % explique Jérôme Rhehoré, le directeur général de la PME. Nous avons encore de la marge avant d'utiliser à 100 % notre outil de production car nous produisons actuellement 140 millions de sachets par an."

La société emploie 130 salariés et travaille avec 240 agriculteurs du Sud-Ouest pour produire le "maïs éclatable" qui permet de faire des popcorns de toutes sortes (ronds, éclatés, plus ou moins grands...)

Présente dans 55 pays, Natais réalise 85 % de son activité en Europe (elle y détient 35 % de parts de marché) et se tourne depuis 3 ans vers "le grand export" : le Moyen-Orient et l'Asie du sud-est particulièrement.

"Là-bas, les consommateurs sont friands du 'made in France' et sont très réceptifs à notre exigence de qualité, aux différentes certifications, au sans OGM", développe la responsable grand export Hélène Ricaud.

natais

Les nouvelles installations, encore en chantier il y a quelques semaines.

Le popcorn au canard

Plus localement, Nataïs travaille avec la société Benoit Promotion pour la distribution dans les cinémas, et avec la société de l'Union Menguy's pour la distribution de ses popcorn au niveau régional.

Très attaché au territoire, Michael Ehmann a souhaité lancer ce mardi une "surprise" : les popcorn à la graisse de canard. "Ce popcorn s'appelle Peta-Milhoc, qui signifie maïs qui éclate en gascon !" sourit le PDG. Les petites boîtes, distribuées lors de la cérémonie d'aujourd'hui, ne sont pas encore commercialisées. Cette opération communication pourrait néanmoins se transformer en opportunité business : "Personne n'a fait avant nous des popcorns au canard, et le marché français pourrait y être sensible."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/09/2015 à 22:06 :
yo t'envoie le lourd mon ptit gars le gers ç'est du lourd
a écrit le 15/09/2015 à 16:10 :
Des usines comme celle là ,j'aimerai en avoir des dizaines dans TOUT mon lauragais !!! je vous félicite pour votre vision de l'entreprise qui mélange l'agriculture ,l'industrie et les réseaux de commercialisation et surtout CREATION D'EMPLOIS ...... A votre disposition

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :