Fintech : Lyra Network poursuit sa croissance à l'international

Le groupe toulousain Lyra Network, leader dans la sécurisation des transactions de proximité et en ligne, poursuit sa croissance, notamment à l'export. Son objectif pour 2015 : atteindre un chiffre d'affaires de 55 millions d'euros.

2 mn

Alain Lacour, président du groupe fondé en 2001 à Labège
Alain Lacour, président du groupe fondé en 2001 à Labège (Crédits : Rémi Benoit)

En quatre ans, Lyra Network aura vu son chiffre d'affaires enregistrer une croissance de 30 %. Mais Alain Lacour, président du groupe fondé en 2001 à Labège, voit en 2015 une année encore plus exceptionnelle que les autres. Et ce, à plusieurs titres. La société de 150 salariés, spécialiste de la sécurisation des transactions de proximité et en ligne, a en effet modifié en avril ses instances de gouvernance, avec l'arrivée d'un nouveau directeur général, Anton Bielakoff, ex-directeur des systèmes d'informations du groupe BPCE. Une recrue de choix pour l'entreprise, qui muscle ses ambitions, notamment à l'international.

Une nouvelle filiale au Chili

Lyra Network a d'ailleurs été distinguée cette année par La Mêlée en recevant le Trophée de l'économie numérique dans la catégorie "Croissance, rayonnement et potentiel international". Un prix qui vient saluer sa stratégie de croissance à l'export. Présent au Brésil depuis plusieurs années, le groupe représente désormais plus de 20 % du marché local sur le segment de la connectivité des terminaux de paiement électronique. Il vise désormais plus largement l'Amérique du Sud, notamment l'Argentine, le Pérou et le Chili. Un dernier pays où il vient d'ailleurs d'inaugurer une filiale. "Ces pays représentent un fort potentiel pour nos offres monétiques et e-commerce", estime Alain Lacour. Lyra network est également présente en Inde, en Allemagne et en Algérie. "L'international représente un quart de notre activité, explique le dirigeant. C'est un relais de croissance important."

Prises de parts de marché

Autre bonne nouvelle de l'année pour le groupe : la prise de parts de marché sur son segment historique du paiement de proximité (transactions entre les points de vente et les établissements bancaires), qui représente toujours 80 % de son chiffre d'affaires. "Plusieurs appels d'offres devraient nous être favorables dans les prochains mois", anticipe Alain Lacour, qui se félicite par ailleurs de nouvelles références (Direction générale des finances publiques, Cartouchecartouche.com, Europa-Park...) sur son autre marché phare, le paiement sur internet.

La force d'une PME et l'agilité d'une startup : c'est le cocktail que met en avant le groupe, qui injecte 10 % de son chiffre d'affaires dans la recherche & développement. Ses dernières innovations ? L'e-chèque vacances et PayZen mPOS, solution de paiement hybride couplant un terminal de paiement léger et intelligent à une tablette grand public. Lyra Network vise un chiffre d'affaires de 55 millions d'euros cette année.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.