Près de Toulouse, Lovéa rachetée par la Phocéenne de Cosmétique

 |   |  225  mots
Les produits de la marque Lovéa fabriqués dans le laboratoire Biocos de Revel
Les produits de la marque Lovéa fabriqués dans le laboratoire Biocos de Revel (Crédits : Rémi Benoit)
La Phocéenne de Cosmétique (Le Petit Olivier) a annoncé le 2 janvier le rachat auprès du laboratoire Biocos (implanté à Revel) de la marque Lovéa, connue notamment pour sa gamme de crème solaire.

Le groupe spécialisé dans les produits cosmétiques la Phocéenne de Cosmétique basé à Salon-de-Provence démarre l'année 2018 par l'acquisition de la marque Lovea auprès du laboratoire Biocos, pour un montant estimé à 6,875 millions d'euros. Avec ce rachat, la société étend son offre aux produits solaires et espère "renforcer" sa position sur "un marché extrêmement concurrentiel, dominé par quelques géants".

Maintien de l'emploi

"Aucun emploi ne sera supprimé" sur les deux sites de Revel (Haute-Garonne) et de Millery (Rhône), qui emploient 40 salariés chacun,  promet dans son communiqué la Phocéenne de Cosmétique, bien que "certaines reconversions internes seront nécessaires". Les salariés de ces deux usines continueront à travailler pour Biocos,  l'ex-propriétaire de Lovéa, qui poursuivra la production de cosmétiques mais en tant que sous-traitant.

Objectif 2020

Créée en 1996, la Phocéenne de Cosmétique emploie 75 salariés et a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires d'environ 22 millions d'euros (+47% par rapport à l'année précédente). Présent dans 55 pays, le groupe français  réalise près d'un cinquième de son chiffre d'affaires grâce à l'export. Principalement connue pour détenir la marque Petit Olivier, la Phocéenne de Cosmétique affirme dans son communiqué vouloir doubler son chiffre d'affaires d'ici 2020, avec un export qui représenterait  33 % de ses ventes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :