Lobbying autour de la LGV

 |   |  177  mots
Plusieurs élus de Midi-Pyrénées et d'Aquitaine ont été reçus mardi 14 avril au sujet du Grand Projet Ferroviaire du Sud Ouest.

Le secrétaire d'État aux Transports Alain Vidalies a reçu le mardi 14 avril Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, Alain Rousset, président de la Région Aquitaine, Alain Juppé, maire de Bordeaux et Michel Aujoulat, vice-président de Toulouse Métropole représentant Jean-Luc Moudenc.

"Nous souhaitons tout mettre en œuvre pour que le gouvernement dispose de l'expertise et de la compétence des services de nos collectivités pour le convaincre de ne pas suivre l'avis rendu par la commission d'enquête. Toulouse ne peut être la seule grande ville non encore desservie par la LGV !", a réagi Jean-Luc Moudenc à la suite de cette rencontre.

"Le ministre nous a confirmé tout mettre en œuvre pour que le gouvernement puisse prendre sa décision et consulter le Conseil d'État à l'été de cette année. Nous lui avons dit la lecture que nous faisons du rapport de la Commission d'enquête qui sous-estime gravement l'impact économique qui résulterait de l'abandon du projet", complète Martin Malvy.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :