Cette agence qui vend Toulouse au quotidien

Depuis près de deux ans, l'agence d'attractivité métropolitaine vend la destination Toulouse auprès de porteurs de projet économiques, scientifiques et culturels. On lui doit notamment l'installation à Francazal d’Hyperloop, d’Eva et le tournage dans la Ville rose du téléfilm de TF1 Mention Particulière, qui avait rencontré un véritable succès lors de sa diffusion à l’écran.
50 personnes vendent Toulouse et son agglomération au quotidien.
50 personnes vendent Toulouse et son agglomération au quotidien. (Crédits : Rémi Benoit)

Elle est qualifiée comme "le bras armé" de Toulouse Métropole. L'agence d'attractivité de la Métropole et son slogan "Toulouse a tout, il ne manque que vous" est née en février 2016, après que les élus aient décidé de fusionner l'office de tourisme de Toulouse, l'agence de développement économique Invest In Toulouse et la Sem So Toulouse.

 "Toulouse est une ville déjà très attractive, mais dispose de marges de progrès. Nous nous sommes donc dotés d'un outil unique afin de promouvoir la destination Toulouse. Pour la même mission, les autres métropoles ont plusieurs organismes, et nous-même en avions trois auparavant, que nous avons fusionné. L'agence d'attractivité regroupe désormais trois compétences : le tourisme patrimonial et culturel, le tourisme d'affaires et le développement économique", explique Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole et de cette agence.

Ainsi la mission de l'agence se résume à vendre, promouvoir et développer l'image, les atouts et les différentes caractéristiques de La Ville rose auprès de porteurs de projets économiques comme des chefs d'entreprises, ou bien auprès d'organisateurs de congrès ou des producteurs de cinéma. Un travail de prospection longtemps mis de côté.

"Nous sommes très fort en économie. Selon Trendeo, nous sommes même l'agglomération qui créée le plus d'emplois, avec 4 944 créations annoncées en 2017. Le tourisme d'affaires et les congrès quant à eux, assurent l'essentiel de l'activité touristique de Toulouse. Pour autant, si nous décidons de construire un nouveau parc des expositions, c'est pour atteindre de nouveaux objectifs comme devenir la troisième destination française de congrès. Mais il ne suffit pas de faire un parc des expositions, il faut aller vendre la destination, démarcher des organisateurs, faire un travail de fond pour ramener les événements à fortes retombées qui évitent actuellement Toulouse. En terme de tourisme patrimonial et culturel, j'estime que nous sommes en retard. Le potentiel de Toulouse est bien supérieur au succès que nous avons aujourd'hui. Nous n'avons pas mis assez en avant les atouts de la ville sur cette thématique. C'est pour cette raison que j'ai enclenché le dépôt de candidature pour la classification Unesco.

Puis en étant la capitale européenne de l'aéronautique et du spatial, nous nous sommes un peu reposés sur nos lauriers, sans se donner les moyens ni la volonté d'aller chercher plus ou chercher ailleurs. C'est un nouvel état d'esprit conquérant que nous acquérons avec cette agence", juge Jean-Luc Moudenc.

"Il faut se battre tous les jours"

Concrètement, comment une agence peut-elle vendre la destination Toulouse au quotidien ? Quelles sont ses tâches ? Son organisation ? Dans les faits, l'agence d'attractivité de Toulouse Métropole emploie 50 personnes et dispose d'un budget annuel de cinq millions d'euros. "Nous envoyons des équipes dans des salons professionnels et des conférences consacrés à des secteurs ciblés afin de démarcher. Notre métier est d'aller là où se trouvent les porteurs de projets", détaille Hubert Calmettes, directeur général de l'agence. Ainsi, des émissaires de l'agence se rendent régulièrement aux quatre coins du monde, à la recherche de la perle rare, du projet qui pourrait donner un rayonnement mondial à la Ville rose et améliorer le quotidien de ses habitants.

"Nous ciblons les secteurs de la mobilité du futur, du numérique, du spatial, du système embarqué et de la biotechnologie notamment. Des domaines dans lequel l'agglomération toulousaine a des atouts indéniables comme l'Oncopole ou Francazal. Nous travaillons sur le Toulouse de l'après-demain", lance Hubert Calmettes.

En effet, les équipes de l'agence d'attractivité ont notamment été les précurseurs de la venue d'Hyperloop TT, un moyen de transport du futur. Lors d'un salon consacré aux nouvelles technologies en Autriche en 2016, le personnel est allé à la rencontre du PDG de l'entreprise après un discours lors de ce rendez-vous où il a annoncé chercher une destination pour installer un bureau de recherche et développement en Europe.

"Après la captation, le dirigeant a rapidement visité Toulouse, le site de Francazal et rencontré divers acteurs de son domaine comme EasyMile pour lui montrer l'écosystème favorable à son activité qui règne à Toulouse. Le but est de le plonger dans l'environnement dans lequel il est susceptible de s'installer. Nous sommes des facilitateurs. Cependant la concurrence est rude entre les villes du monde entier pour attirer ce genre d'entreprises. Il faut se battre tous les jours pour prouver les atouts dont dispose Toulouse ", raconte le dirigeant.

La suite de l'histoire est connue... Hyperloop a annoncé en début d'année 2017 son installation sur le site de Francazal, tout comme elle a activement participé à la venue récente de la startup EVA et son projet de taxis volants autonomes. Depuis le début de l'année, l'institution a permis la venue d'une dizaine d'entreprises prometteuses à Toulouse et son agglomération, qui représentent 300 emplois.

Tournages et congrès en ligne de mire

Le personnel de l'agence ne doit pas uniquement attirer des startups prometteuses. Il doit aussi aller à la rencontre d'organisateurs de congrès, notamment scientifiques, à fortes retombées économiques et médiatiques, en adéquation avec le futur parc des expositions de Toulouse qui sortira de terre en 2020 et qui pourra accueillir jusqu'à      10 000 personnes. "L'agence a travaillé sur 484 projets de congrès en 2016, c'est à dire 29 % de plus qu'en 2015. Cela représente 20 millions d'euros de retombées économiques et pas moins de 343 000 journées congressistes", énumère Jean-Luc Moudenc. Ainsi, l'agence d'attractivité s'est employée pour la venue de l'EuroScience Open Forum (ESOF), à Toulouse à l'été 2018, qui réunira plus de 5000 chercheurs et 500 journalistes du monde entier.

Toulouse Métropole souhaite également attirer davantage de productions cinématographiques dans la Ville rose et son agglomération grâce à son Bureau des tournages. Après avoir réalisé un gros coup avec le téléfilm de TF1 Mention Particulière, la ville veut continuer sur sa lancée. Cette production, inspirée d'une histoire vraie, retraçant le quotidien d'une jeune trisomique en terminale qui passe le baccalauréat et qui rêve de devenir journaliste, avait attiré 6 millions de téléspectateurs début novembre et mettait considérablement en valeur Toulouse.

"La démarche de captation est la même que pour attirer les entreprises. Nous nous rendons sur les salons professionnels du secteur et démarchons les producteurs de cinéma. Nous avons même développé un catalogue avec tous les sites de l'agglomération susceptibles d'accueillir des tournages avec leurs spécificités propres. C'est un document sur lequel nous nous appuyons quand nous rencontrons des producteurs de cinéma. Par ailleurs, une personne est dédiée à 100 % au Bureau des tournages, pour accompagner les productions sur le terrain lors des tournages et présenter les lieux aux porteurs de projets", détaille Hubert Calmettes.

Résultat, depuis le début de l'année, 76 tournages ont été réalisés sur le territoire, ce qui représentent 162 jours d'activité et une hausse de 12 % par rapport à 2016. Par ailleurs, l'agence d'attractivité de Toulouse Métropole pourrait prochainement annoncer la venue d'une startup très prometteuse dans le domaine du spatial.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.