Satellites : quel modèle économique pour la constellation OneWeb ?

 |   |  896  mots
Éric Beranger, CEO de OneWeb, à Toulouse le 27 juin 2017
Éric Beranger, CEO de OneWeb, à Toulouse le 27 juin 2017 (Crédits : Rémi Benoit)
Eric Beranger, CEO de l'opérateur américain OneWeb, explique comment et pourquoi on lance une constellation de 900 satellites dans l'espace, mais sur les chiffres stratégiques néanmoins, le silence règne. Il a répondu à la presse le 27 juin à Toulouse.

OneWeb, société américaine fondée par Greg Wyler, va opérer la constellation OneWeb Satellites à partir de 2018 et dont une partie des engins sont fabriqués à Toulouse. Quel est votre modèle économique ?

Nous allons permettre à des milliards de personne d'avoir accès de la connectivité. Aujourd'hui l'Union internationale des télécommunications (l'institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l'information et de la communication, NDLR) dit que 4 milliards de personnes n'ont pas d'accès à internet ou un accès très faible. OneWeb va leur permettre d'avoir un accès à la connectivité et donc à la connaissance, et au business. Ce n'est pas nous qui allons les démarcher directement. Parce-que -soyons sérieux- à terme nous serons peut-être 600 salariés au total chez OneWeb, et même si nous sommes 2 000 ou 10 000, ce n'est pas avec nos petits bras que l'on va être capables d'adresser 4 milliards de personnes dans 223 pays. Donc, nos clients seront les opérateurs et fournisseurs de service internet. On leur apporte la capacité d'étendre leur couverture, cela leur permet d'avoir plus de clients et cela nous apporte du business.

Lire aussi : Satellites : à Toulouse, Tom...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :