Gilbert Gagnaire, l'entrepreneur qui va faire parler de lui à Toulouse

 |   |  553  mots
Gilbert Gagnaire
Gilbert Gagnaire (Crédits : Rémi Benoit)
Nouvel actionnaire de la société Robosoft, en cours d'installation à Toulouse, Gilbert Gagnaire a un parcours original. Installé à Singapour depuis 2005, cet ingénieur entrepreneur revient en France pour conquérir le marché des véhicules autonomes "du dernier kilomètre". Portrait.

Gilbert Gagnaire pourrait devenir l'un des entrepreneurs incontournables de la Ville rose. Encore inconnu à Toulouse aujourd'hui, il a racheté l'entreprise aquitaine Robosoft, spécialisée dans la robotique en 2014. Cette année, il investit entre "2 et 5 millions d'euros" pour la déployer à Toulouse. Dans sa ligne de mire : le marché des véhicules autonomes du dernier kilomètre.

Ingénieur formé à l'école des Mines de Saint-Étienne, Gilbert Gagnaire embrasse l'entrepreneuriat dès 1996 en cofondant la société Fermat avec un associé issu de l'Ensi de Grenoble. Leur spécialité : le développement, la vente et l'installation de logiciels pour le management des risques financiers. Jusqu'en 2002, l'entreprise compte une petite vingtaine de collaborateurs. Et puis vient le dispositif de réglementation Bâle II, qui institue un "dispositif prudentiel destiné à mieux appréhender les risques bancaires", sous l'égide de la Banque des règlements internationaux.

"Nous avons alors développé un produit adapté à cette nouvelle réglementation, que nous avons vendu à Rabobank et Dexia en 2003, raconte Gilbert Gagnaire. Ensuite, par effet d'entraînement, nous avons récupéré 50 % du marché européen."

...
Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :