Dans la campagne de Toulouse, le 100e singe allie coworking et formation des néo-paysans

 |   |  585  mots
Le collectif du 100e singe vise notamment à donner un terrain d'expérimentation aux néo-paysans.
Le collectif du 100e singe vise notamment à donner un terrain d'expérimentation aux néo-paysans. (Crédits : Florent Duchêne / Le 100e singe)
Un collectif de 11 personnes a décidé de reconvertir un corps de ferme du Lauragais en espace de coworking, d'y implanter une micro-ferme bio et de mettre à disposition des néo-agriculteurs des parcelles pour tester leur projet. En pleine phase de crowdfunding, le 100e singe espère ouvrir d'ici l'été prochain.

C'est un projet atypique qui est en train voir le jour à Belberaud. Dans cette petite commune périurbaine d'un millier d'âmes au Sud-Est de Toulouse, en Haute-Garonne, le collectif du 100e singe...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :