Le groupe des Chalets livre ses premiers "logements intelligents" à Toulouse

 |   |  345  mots
Inauguration de la Résidence du Lion
Inauguration de la Résidence du Lion (Crédits : DR)
La résidence du Lion sera livrée dans quelques mois à Toulouse. Ce programme mixte de 24 logements, dont 6 entièrement domotisés, accueillera des personnes en situation de handicap moteur dès le mois de mai.

À première vue, rien ne distingue la façade de la résidence du Lion, au 29 rue Stalingrad, d'une autre résidence. Le but était en effet de favoriser ici la mixité en intégrant des logements accessibles à des personnes en situation de handicap moteur, à l'intérieur même d'un programme classique.

Pourtant, ces personnes handicapées peuvent accéder à leur logement en toute autonomie.

"Une télécommande universelle permet l'accès à la résidence, puis l'ouverture de l'ascenseur et de la porte d'entrée. Elle permet aussi de piloter enfin l'ensemble du logement (éclairage, volets roulants). À l'intérieur, des capteurs permettent d'anticiper des ouvertures de portes", décrit Hervé Agnan, le directeur de Domo Center, qui a assuré la maîtrise d'œuvre de cette technologie domotique.

Pour le groupe des Chalets, cette résidence mixte est une première.

"Cela représente un surcoût de 15 000 euros par appartement, pour lequel aucun financement n'est prévu. Mais c'est notre mission de répondre à des besoins spécifiques de personnes en recherche de logement », estime Jean-Paul Coltat, directeur général de la SA des Chalets.

Invitée à l'occasion de la présentation de la résidence, Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice et présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d'HLM a salué ce projet qui "répond aux besoins variés du public" et a promis de solliciter les ministères des Personnes handicapées et du Logement pour étudier la création d'un fonds commun qui faciliterait le financement de ce type de logements à l'avenir.

Dans cette logique, Jean-Michel Fabre, président du GIE Garonne développement, a annoncé le projet de transformer la SA des Chalets, qui fait partie des USH, en entreprise coopérative sous le statut de société coopérative d'intérêt collectif (Scic). Ce changement de statut donne notamment un pouvoir de décision aux salariés et aux usagers (locataires) du groupe. Le projet sera soumis au Conseil général, actionnaire majoritaire, d'ici à fin février.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/05/2015 à 19:41 :
https://monasayedkromba.wordpress.com/2015/05/13/handicap-et-logement-a-toulouse-un-parcours-de-combatant/
L'organisme HLM Les Chalets ne favorise pas toutes les personnes en situation de handicap.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :