Un nouveau contrat de 120 millions d'euros entre Newrest et la SNCF

 |   |  145  mots
Olivier Safran, PDG de Newrest
Olivier Safran, PDG de Newrest
Le groupe toulousain Newrest, présidé par Olivier Sadran, vient d'être choisi par la SNCF pour les services de logistiques (production, avitaillement et désavitaillement) des trains TGV, IDTGV, Intercités et Alleo. Un contrat de 120 millions d'euros.

À partir du 1er mars prochain, Newrest, groupe toulousain de restauration collective et catering aérien, assurera (via sa filiale Facilit'Rail) le service logistique au départ des gares de Lyon Perrache et Lyon Part-Dieu, de Paris Montparnasse, Paris Gare de Lyon, Paris Gare de l'Est et Paris Austerlitz ainsi que des gares de Lille, Nice, Marseille, Bordeaux, Toulouse, Brive, Clermont-Ferrand, Strasbourg, Limoges, Perpignan, Béziers et Hendaye.

Newrest avait déjà remporté un contrat colossal avec la SNCF il y a deux ans (presque un milliard d'euros), concernant la restauration à bord des TGV. Le nouveau contrat, d'une durée d'un peu plus de 4 ans, représente un chiffre d'affaires de 120 millions d'euros.

Aujourd'hui, Newrest compte 28 000 collaborateurs dans 50 pays, le groupe est le second acteur mondial indépendant du catering aérien. Olivier Sadran fait partie des plus grosses fortunes de Midi-Pyrénées selon Challenges.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :