Ingénierie : le groupe Betem change de gouvernance et crée deux filiales

 |   |  592  mots
Philippe Mercier (PDG) et Bruno Marin (DG) constituent le nouveau tandem de tête de Betem
Philippe Mercier (PDG) et Bruno Marin (DG) constituent le nouveau tandem de tête de Betem (Crédits : Sliman Chafa)
Philippe Mercier (PDG) et Bruno Marin (DG) constituent le nouveau tandem de tête du bureau d'études indépendant toulousain. Le groupe vise 20 M€ de chiffre d'affaires en 2016 et annonce la création de deux filiales.

Une page se tourne chez Betem. Vivian Pauger qui était président du groupe d'ingénierie indépendant toulousain et présent dans l'entreprise depuis 26 ans, passe la main... Dans la continuité.

"C'est un tandem de confiance qui prendra la suite. Philippe Mercier qui était directeur général du groupe et œuvrait à mes côtés depuis 1998, devient président directeur général. Bruno Marin vient de rejoindre l'entreprise en tant que directeur général. Ils sont les deux nouveaux actionnaires" décrit-il.

Bruno Marin, rejoint donc le groupe Betem, qu'il connaissait en tant que concurrent, après une première carrière dans de grands groupes (Bouygues, puis BEFS devenu Grontmij BEFS).

Objectif :  croissance

Chez Betem, cette nouvelle gouvernance, ne modifie en rien les objectifs. Ils se résument en un seul mot :  la croissance.

Le groupe qui affiche un chiffre d'affaires de 19 M€ en 2015 vise 20 M€ en 2016.

"La croissance est ma feuille de route, notamment pour améliorer nos ancrages locaux, et continuer de mailler le territoire. Betem compte actuellement 13 implantations et 60 des 200 collaborateurs du groupe sont à Toulouse." indique Bruno Marin.

Création de deux nouvelles filiales

Pour gagner des parts de marché, le groupe annonce la création de deux nouvelles filiales. La première, dédiée à l'export et située au Cameroun (Betem Cam) est opérationnelle depuis trois semaines.

"Elle a été créée pour appuyer un important projet en cours que nous réalisons sur place en partenariat avec Veolia. Il s'agit de l'alimentation en eau potable de la ville de Yaoundé" décrit Bruno Marin.

À terme cette filiale emploiera cinq personnes. "Mais notre ambition est de la pérenniser au-delà de ce projet" espère Philippe Mercier.

Une deuxième filiale dédiée aux projets d'infrastructures routiers et urbains et à l'aménagement du domaine public, dont le siège sera situé à Toulouse, sera par ailleurs créée début janvier 2016. Elle devrait donner lieu à l'embauche de 5 personnes.

"Cet outil va nous permettre de nous structurer et d'être plus visible dans le domaine des marchés publics, alors que des bureaux d'études concurrents sont déjà présents, spécialisés dans ce segment" décrit Philippe Mercier.

À Toulouse, Betem travaille par exemple déjà sur le projet du boulevard urbain nord (BUN).

 Betem s'ouvre à la promotion

Le groupe qui équilibre actuellement son activité à hauteur de 60 % dans les marchés privés et 40 % dans les marchés publics, compte aussi s'implanter dans de nouveaux secteurs d'activités.

Bruno Marin souhaite en effet ouvrir le groupe qui était jusqu'à présent plutôt spécialisé dans des marchés industriels (Astrium, Airbus, Thalès...), au monde de la promotion immobilière.

"Grâce à ce nouveau positionnement, nous pourrons intervenir sur des gros projets de logements et de bureaux, d'ailleurs nous regardons de près des projets de plus de 40 M€ de travaux qui pourraient voir le jour à Toulouse" indique le directeur général.

Sur ce thème, Betem construit déjà à Béziers un centre commercial de 20 000 m2 pour l'Immobilière européenne des mousquetaires avec l'agence d'architecture de Barcelone L35.

Enfin, Betem compte poursuivre sa stratégie de croissance externe qui lui a permis d'acquérir ces dernières années des entreprises dotées de compétences différentes et complémentaires. C'est le cas de CFERM, spécialisée en transition énergétique ou encore Territorial Consultant, entreprise d'assistance à maîtrise d'ouvrage.

"C'est notre stratégie pour continuer à proposer une offre globale" prévient Bruno Marin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :