La société toulousaine Nap est le partenaire exclusif de Free dans les Maisons de la presse

 |   |  408  mots
Arnaud Ayrolles, président du groupe Nap
Arnaud Ayrolles, président du groupe Nap
Le Groupe Nap, basé à Toulouse, distribue des produits de diversification dans les points de vente de presse. Partenaire exclusif de Free, le groupe accueille depuis le mois d'avril les distributeurs de carte SIM de l'opérateur dans ses enseignes Maison de la presse et Mag presse. Nap vient également de racheter la société de conseil et courtage en financement professionnel easyFi et projette de continuer à diversifier sa gamme de services avec une nouvelle enseigne, Point+.

Les Toulousains du groupe Nap distribuent aux vendeurs de presse des produits de diversification : jouets, confiserie, papeterie, cigarette électronique, entre autres. Leur idée : créer de véritables commerces de proximité multi-services. C'est dans cette perspective que s'inscrit le partenariat conclu avec Free. L'opérateur mobile cherchait un moyen de s'implanter sur l'ensemble du territoire à moindre coût. La solution trouvée : des bornes interactives qui permettent de s'abonner et distribuent des cartes SIM. Restait à trouver comment déployer les automates. Nap disposant d'un réseau de 1.700 points de ventes affiliés, c'est là que les intérêts des deux parties se rejoignent. Un accord d'exclusivité a été signé en avril et, depuis, quelques 350 bornes interactives Free ont investi les réseaux Mag Presse et Maison de la Presse, affiliés à Nap. Le président du groupe, Arnaud Ayrolles, perçoit déjà l'impact : "les bornes apportent 10 % de trafic en plus par jour et amènent d'autres clientèles."

Nouvelle enseigne et rachat d'easyFi

Afin de compléter sa gamme de services, le groupe Nap a également racheté la société de conseil et courtage en financement professionnel easyFi. Ainsi, Nap compte proposer à ses clients diffuseurs de presse des offres de financement (création de point de vente, travaux, achat de mobilier, financement des systèmes d'encaissements...) et des offres d'assurances aux biens et aux personnes (responsabilité civile, assurance du stock, mutuelles ou complémentaires santé...). D'autres projets vont suivre. Une nouvelle enseigne, Point+ est en cours de développement. L'idée est de "fédérer de nouveaux points de vente de presse indépendants au sein d'un groupement d'achat." Avec Mag presse, Maison de la presse et maintenant Point+, Nap souhaite proposer une "solution pour tous les diffuseurs de presse. Notre ambition est de proposer à terme une véritable boîte à outils de services, structurée et adaptée à leurs métier et besoins, et négociée pour eux aux meilleurs prix, se projette Arnaud Ayrolles. Nous envisageons d'élargir encore notre champ d'activités à l'avenir à la formation professionnelle, ou à l'aide à la gestion sociale. Le modèle économique des magasins doit s'adapter et les produits évoluer en fonction des tendances de consommation. Pour nous, il s'agit d'être vigilants et de continuer à nous diversifier". Le groupe Nap a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 40M € et projette d' "atteindre 200 à 300 M€ de chiffre d'affaires d'ici 3 ou 4 ans".

Adrien Serrière
©photo Rémi Benoit

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :