LRMP va-t-elle s'appeler Occitanie ?

 |   |  510  mots
(Crédits : Rémi Benoit)
Sur près de 204 000 votants ayant participé à la consultation, le nom Occitanie arrive en tête pour la nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Si Carole Delga a appelé les conseillers régionaux à tenir compte de cet avis citoyen, certains opposants remettent pourtant en cause ce résultat.

Et si la nouvelle région allait s'appeler Occitanie ? La consultation citoyenne organisée par le Conseil régional a recueilli 203 993 avis, "un succès", dont s'est félicité Carole Delga depuis l'hôtel de Région de Montpellier.

Près de la moitié des votants a placé Occitanie en tête des cinq noms proposés :

  • Occitanie : 91 598 avis, soit 44,90 % des votes.
  • Languedoc-Pyrénées : 35 310 avis, soit 17,91 % des votes.
  • Pyrénées-Méditerranée : 31 867 avis, soit 15,31 % des votes.
  • Occitanie-Pays catalan : 24 784 avis, soit 12,15 % des votes.
  • Languedoc : 20 434 avis, soit 10,01 % des votes.

"C'est le nom Occitanie qui arrive en tête. C'est un message fort, mais également la notion de Pyrénées, a écrit sur Twitter la présidente socialiste du Conseil régional. Nous allons maintenant travailler avec les élus régionaux pour choisir un nom qui fédère tout le territoire. En tant que présidente, je souhaite qu'un maximum d'élus se prononcent et tiennent compte de l'avis exprimé le 24 juin."

Vice-président de l'assemblée régionale, l'écologiste Gérard Onesta se réjouit du résultat clair et transparent de cette consultation. "Occitanie a fait le break et est devant toutes les autres propositions, rappelle-t-il. Donner la parole aux citoyens et en tenir compte est une grande satisfaction. Comme l'a dit Carole Delga, c'est à nous à présent de rendre ce nom fédérateur et consensuel."

Une erreur selon Jean-Louis Chauzy

Le résultat de la consultation a aussi ses détracteurs. Jean-Louis Chauzy, le président du Ceser, remet en cause la représentativité d'une consultation qui n'a rassemblé que 204 000 personnes sur 5,8 millions d'habitants. "L'occitanie constitue un territoire géographique beaucoup trop grand. C'est toute la moitié sud de la France de Bordeaux à Grenoble. C'est un nom dont nous ne sommes pas propriétaires", ajoute-t-il avant d'évoquer "40 ans de communication des collectivités sur Languedoc et Pyrénées qui seraient rayés d'un trait de plume si la région s'appelait Occitanie".

Et de conclure : "Ce serait une erreur de suivre le résultat de cette consultation. Si le 24 juin, la Région choisit le nom "Occitanie", nous demanderons au préfet de suivre l'avis du Ceser (Languedoc-Pyrénées, NDLR), car ce nom répondait à tous les critères importants : géographique, historique, culturel, sentiment d'appartenance, lisibilité."

Plus mesuré, Alain Di Crescenzo, président de la CCI de Toulouse, relativise également la portée de la consultation et affiche sa préférence pour Pyrénées-Méditerranée :

"D'après ce que j'ai compris, peu d'habitants ont voté. De mon côté, je préfère Pyrénées-Méditerranée, cette région a besoin d'un nom qui résonne internationalement, ce qui n'est pas du tout le cas d'Occitanie."

Alors que certains acteurs économiques envisagent de s'opposer à la décision du Conseil régional si le nom Occitanie est choisi, le président de la CCIT n'envisage pas cette voie : "La région LRMP a besoin d'un nom, il faut se décider maintenant pour l'une des propositions."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/06/2016 à 17:07 :
Je suis né, j'ai grandi et ma famille vit dans cette région, mais mes ancêtres ne sont pas occitans. Je me sens rejeté et blessé par ce nom d' "Occitanie" imposé par des identitaires occitans qui ne valent pas mieux que les identitaires français de souche du type FN/Ménard.

Cela n'a rien à voir avec les noms "Bretagne" ou "Normandie" qui sont là en usage constant depuis des siècles. "Occitanie" est un néologisme qui n'a jamais été utilisé autrement que par des militants de la cause depuis le 19è siècle, et a un fort relent ethniciste et revendicatif. Le nom historique et neutre de la région c'est "Languedoc", pas "Occitanie".

Si le conseil régional est suffisamment c** pour accepter ce nom le 24 juin, il faut absolument que le Conseil d'Etat y mette son véto. Il est inacceptable et honteux pour tout dire qu'on impose à près de la moitié de la population régionale qui n'a pas d'ancêtres occitans un nom qui nie leur existence même et met en avant une seule composante de la population régionale. MPLR n'est pas qu'occitane, elle est bien plus que cela !
a écrit le 17/06/2016 à 16:08 :
J'ai voté Occitanie sans être spécialement de racines occitanes, mais qui nous identifie géographiquement au sud de la France.
Pour faire connaître la région, il faut un nom court, facilement mémorisable dans toutes les langues,sans caractères typographiques complexes qui excluent de fait la nouvelle région d'oportunités au niveau international.
Aucun nom ne sera parfait mais la lisibilité d'un nom garantit sa large diffusion et mémorisation.
a écrit le 17/06/2016 à 14:09 :
Je suis né, j'ai grandi et ma famille vit dans cette région, mais mes ancêtres ne sont pas occitans. Je me sens rejeté et blessé par ce nom d' "Occitanie" imposé par des identitaires occitans qui ne valent pas mieux que les identitaires français de souche du type FN/Ménard.

Cela n'a rien à voir avec les noms "Bretagne" ou "Normandie" qui sont là en usage constant depuis des siècles. "Occitanie" est un néologisme qui n'a jamais été utilisé autrement que par des militants de la cause depuis le 19è siècle, et a un fort relent ethniciste et revendicatif. Le nom historique et neutre de la région c'est "Languedoc", pas "Occitanie".

Si le conseil régional est suffisamment c** pour accepter ce nom le 24 juin, il faut absolument que le Conseil d'Etat y mette son véto. Il est inacceptable et honteux pour tout dire qu'on impose à près de la moitié de la population régionale qui n'a pas d'ancêtres occitans un nom qui nie leur existence même et met en avant une seule composante de la population régionale. MPLR n'est pas qu'occitane, elle est bien plus que cela !
Réponse de le 18/06/2016 à 14:22 :
Quel condensé de préjugés et d'inexactitudes. Le mot Occitania date de la fin du XIIIe siècle, il désigne les provinces de langue d'oc annexées par la France. Le mot Occitanie est attesté en français depuis au moins 1644 (JP Camus).
Ici nous ne sommes français que par annexion, alors réclamons "Bas de France" pour rentrer dans la masse avinée qui reste collée à la télévision pour les jeux du cirque.
a écrit le 17/06/2016 à 10:31 :
>>> "le président du Ceser, remet en cause la représentativité d'une consultation qui n'a rassemblé que 204 000 personnes sur 5,8 millions d'habitants"

Il est gonflé lui. Et le Ceser, il représente combien de personne sur les 5,8 millions ?!!

Sinon je voie pas en quoi Languedoc-Pyrénées aurait plus de lisibilité que le court "Occitanie".
Un nom de région court est mieux comme marque, comme adresse internet ou hashtag, quand il a un gentilé. Pyrénées-Languedos avec ses accents et ses tirets n'a rien de tout ça
a écrit le 17/06/2016 à 8:01 :
Pour les détracteurs d'OCCITANIE :
La nouvelle région ne comprend pas toute l'Occitanie. C'est vrai.
Pyrénées-Méditerrannée comprend toute la région ? NON
Languedoc-Pyrénées ? C'est pareil.
L'Occitanie représente un territoire beaucoup trop grand. Pas Languedoc ?
J'habite dans le Massif Central (Aveyron). Suis-je Pyrénées ou Méditerranée ?
S'il vous plait, mettez en avant de vrais arguments (ça nous changera).
a écrit le 17/06/2016 à 0:28 :
On veut Occitanie.

Parce-que cette région administrative est au coeur de l'espace Occitan.


Parce-que son quasi-synonyme Languedoc a pris au cours des siècles un sens un peu plus restreint de "Occitanie de l'axe Toulouse-Montpellier", par opposition à la Gascogne, le Quercy ou le Rouergue, qui sont aussi des terroirs d'identité Occitane inclus dans cette région, mais en périphérie de l'axe Languedocien Toulouse-Montpellier.

Parce-que la Méditerranée c'est le nom d'une mer, les Pyrénées c'est une chaîne de montagne, donc par nature, "Pyrénées" et "Méditerranée" n'ont pas vocation à être employé pour désigner une région. Le mélange des genres est malsain : les régions ont vocation à avoir un nom historique, pas un ersatz géographique.

Donc, OCCITANIE ! point.
a écrit le 16/06/2016 à 21:58 :
Je persiste et signe Occitanie
C'est parfait !
On ne veut pas le retour de la langue d'oc !
Mais c'est nos racines !
a écrit le 16/06/2016 à 21:09 :
consultation complètement pipée
IL FALLAIT AVOIR UN TÉLÉPHONE PORTABLE POUR RECEVOIR UN SMS

et je n'ai pas de portable

tous les vieux, comme moi, n'ont pas pu s'exprimer
Réponse de le 17/06/2016 à 17:10 :
Faux ! Vous pouviez aussi voter par papier et voie postale en récupérant un bulletin de vote dans le journal de la Région ou dans la Dépêche ou tout autre quotidien régional de la nouvelle région ! Mauvaise fois quand tu nous tient !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :