Toulouse, première métropole de France certifiée par l'OMS "Ville amie des aînés"

L'Organisation Mondiale de la Santé a remis ce mardi 24 février à la Ville de Toulouse ainsi qu'à la métropole le certificat d'adhésion au réseau francophone. Toulouse s'engage en échange à mettre en place un plan d'action en faveur des seniors.

2 mn

Toulouse métropole fait désormais partie du réseau national de l'OMS. Crédits: Rémi Benoit.
Toulouse métropole fait désormais partie du réseau national de l'OMS. Crédits: Rémi Benoit.

Toulouse vient d'intégrer ce mardi 24 février le réseau national des "Villes amies des aînés". Créée en 2006 par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), cette certification montre l'engagement des municipalités en faveur de l'amélioration des conditions de vie des personnes âgées. En France, plusieurs villes comme Lyon, Dijon ou Rennes ont adhéré au dispositif. Mais c'est la première fois qu'une métropole s'y engage.

Un plan d'action en direction des seniors

En rejoignant ce réseau, Toulouse doit mettre en place des programmes d'actions en faveur des aînés. "Au sein de la ville, il existe déjà de nombreux dispositifs, observe Daniel Rougé, l'adjoint à la mairie en charge des Politiques de solidarité et des affaires sociales citant "l'ouverture le 2 mars prochain d'un nouveau restaurant pour seniors" et la mise en place de la ligne d'assistance téléphonique "alloseniors". Le budget de la ville de Toulouse en faveur de l'autonomie s'élève à 1,7 million d'euros.

Au niveau de la métropole, Daniel Rougé pointe aussi le projet en cours avec le Gérontopole du CHU de Toulouse. Au sein des quartiers de Saint-Agne, Saint-Michel et Empalot, un dispositif a été mis en place pour repérer les personnes fragilisées et leur fournir une assistance adaptée.

Par ailleurs, le futur îlot autonomie au sein du quartier Andromède à Blagnac fait également partie du plan d'action de la métropole en faveur de l'autonomie. Composé de 85 logements pour seniors, cet ensemble immobilier sera doté d'un living lab en lien avec les travaux de recherche en domotique et e-santé de la maison intelligente de l'IUT de Blagnac. Il fera figure de laboratoire pour détecter les prémices du manque d'autonomie chez les personnes âgées.

Un certificat attribué pour 5 années

La certification de l'OMS est attribuée pour 5 ans et Toulouse fera l'objet d'un suivi régulier. "Nous ne fixons pas aux villes des objectifs chiffrés, explique Pierre-Marie Chapon, le référent national du réseau "Villes amies des aînés". Mais, régulièrement, nous ferons le point pour voir les avancées réalisées et surtout un bilan final au bout de 5 ans."

En savoir plus

À noter que la ville de Toulouse compte une population relativement jeune. "Les 60-74 ans représentent ainsi 11,38% de population contre 15% au niveau national. Mais dans certaines villes de l'agglomération comme à l'Union, la moyenne d'âge est plus élevée", ajoute Daniel Rougé.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.