Résultats des européennes, portraits des 10 eurodéputés du Sud-Ouest

 |   |  929  mots
Les 10 eurodéputés du Sud-Ouest
Les 10 eurodéputés du Sud-Ouest
Les élections européennes ont consacré le Front National dans le Sud-Ouest (Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées) comme dans 5 circonscriptions sur 8. Sur les 10 eurodéputés élus dans le Sud-Ouest, 5 siègeront pour la première fois au Parlement européen. Présentation. FN

Les élections européennes ont consacré le Front National dans le Sud-Ouest (Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées) comme dans 5 circonscriptions sur 8. Sur les 10 eurodéputés élus dans le Sud-Ouest, 5 siègeront pour la première fois au Parlement européen. Présentation.

FN

Louis Aliot sera pour la première fois député européen après le score historique de 24,71 % obtenu par la liste Front National qu'il conduisait dans le Sud-Ouest. Le vice-président du FN a 44 ans et est en charge de la formation et des manifestations au sein du parti de Marine Le Pen, sa compagne. Ce perpignanais d'adoption est avocat ainsi que docteur en droit, passionné de rugby et d'histoire de France. Il a adhéré au Front National en 1990 et était déjà tête de liste du parti aux élections européennes dans la circonscription Sud-Ouest mais n'avait obtenu que 5,94 % des voix, insuffisant pour un siège au parlement. Il occupe par ailleurs depuis 2010 la fonction de conseiller régional de Languedoc-Roussillon.

Joëlle Mélin, 64 ans, était la numéro deux de la liste du Front National, elle hérite donc d'un siège de députée européenne. Habitante d'Aubagne, Joëlle Mélin est médecin spécialiste en rééducation fonctionnelle et également expert juridique. Adhérente au Front National depuis plus de 20 ans, elle était responsable du programme santé du parti et fut, à ce titre, conseillère de Jean-Marie Le Pen lors des élections présidentielles de 2002 et 2007. Elle conseille désormais Marine Le Pen en matière de protection sociale et a la responsabilité de coordonner son "projet 2017". Elle exerce depuis 1998 le rôle de conseiller régional de Provence-Alpes-Côtes-d'Azur et s'était portée candidate à l'élection municipale d'Aubagne en 2008.

Édouard Ferrand, 49 ans, est le 3e et dernier député européen du Front National pour la circonscription Sud-Ouest. Gérant de sociétés et docteur en science politique, il est secrétaire départemental du FN dans l'Yonne ainsi que conseiller régional de Bourgogne. Édouard Ferrand est également un passionné de chasse.

UMP

L'UMP ayant réalisé un score de 18,51 % ce dimanche, le parti sera représenté par deux eurodéputés dans le Sud-Ouest.

La première, Michèle Alliot-Marie, est une femme politique de grande influence au sein de la droite française depuis maintenant une trentaine d'années. À 67 ans, elle a déjà exercé de nombreux mandats locaux et nationaux : maire de Saint-Jean-de-Luz, députée des Pyrénées-Atlantiques, elle s'est vu confier différents portefeuilles ministériels et notamment les quatre fonctions régaliennes (Défense, Intérieur, Affaires étrangères et Justice). Elle est désormais vice-présidente de la fédération départementale de l'UMP dans les Pyrénées-Atlantiques et préside le parti Le Chêne qu'elle a elle-même créé en 2006. Parmi ses passions, l'archéologie et l'écriture.

Franck Proust, second de la liste UMP est un agent général d'assurance de 50 ans. Il est adjoint à la mairie de Nîmes depuis 2001 et député européen depuis 2011, ayant remplacé Dominique Baudis, devenu Défenseur des droits. Il reste donc au parlement européen pour un nouveau mandat.

PS / PRG

Arrivée troisième dans la circonscription Sud-Ouest avec 15,73 % des voix, la liste PS-PRG hérite de deux sièges.

Le premier revient à la tête de liste : la montpelliéraine Virginie Rozière. Encore inconnue dans le monde politique avant le début de la campagne, sa nomination avait fait figure de surprise. Cette polytechnicienne de 37 ans est militante du Parti radical de gauche. Elle connaît bien le Parlement européen pour avoir travaillé au sein de son administration entre 2010 et 2012. La jeune eurodéputée est ceinture noire de judo.

Virginie Rozière sera accompagnée au parlement du Narbonnais Éric Andrieu, 2e de la liste. En 2009, il était numéro trois sur la liste du PS pour les européennes qui n'avait obtenu que deux sièges. Mais suite à la nomination de Kader Arif au gouvernement Ayrault en mai 2012, Éric Andrieu avait hérité de la fonction parlementaire de sa tête de liste. Spécialiste du développement rural, il a occupé de nombreuses fonctions politiques en Languedoc-Roussillon dont il est aujourd'hui conseiller régional. Ses passions : les sciences politiques, la littérature et le sport.

EELV

La liste Europe-Écologie-Les Verts a réalisé un score de 11,48 % pour ces élections européennes 2014. José Bové, 60 ans, conserve donc son poste de député européen. Le célèbre syndicaliste et altermondialiste du Larzac est vice-président de la commission Agriculture et Développement rural au sein du Parlement européen.

UDI-Modem

Robert Rochefort a, pour sa part, récolté 8,60 % des votes et sera le seul représentant de la liste UDI-MoDem à siéger à Bruxelles. Il entame à 58 ans un second mandat consécutif de député européen. Il a notamment été directeur général du Credoc et chroniqueur pour de nombreux médias nationaux. Robert Rochefort est vice-président du MoDem.

Front de Gauche

Enfin, Jean-Luc Mélenchon a également été élu député européen dans le Sud-Ouest grâce à un score de 8,57 %. À 62 ans, l'emblématique leader du Front de gauche conserve lui aussi sa place au Parlement, qu'il avait acquis en 2009. Jean-Luc Mélenchon a notamment été ministre de l'enseignement professionnel du gouvernement Jospin et avait concentré 11,11 % des suffrages à l'élection présidentielle de 2012.

Adrien Serrière
© photos Rémi Benoit / DR

En savoir plus :
Les résultats et les réactions. Lire notre article.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :