Le nouveau centre de l'AFPA inauguré à Balma

L'association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) a inauguré son nouveau centre de 16 000 m2 le lundi 16 novembre sur la commune de Balma. Un signe du renforcement de l'offre de l'Afpa en Midi-Pyrénées. 8 ans après l'explosion d'AZF qui avait entraîné la destruction du centre de Bordelongue, l'association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA), qui fête cette année son soixantième anniversaire, a définitivement tourné cette sombre page de son histoire avec l'inauguration de son nouveau site à Balma.

3 mn

L'association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) a inauguré son nouveau centre de 16 000 m2 le lundi 16 novembre sur la commune de Balma. Un signe du renforcement de l'offre de l'Afpa en Midi-Pyrénées.

8 ans après l'explosion d'AZF qui avait entraîné la destruction du centre de Bordelongue, l'association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA), qui fête cette année son soixantième anniversaire, a définitivement tourné cette sombre page de son histoire avec l'inauguration de son nouveau site à Balma. C'est d'ailleurs un hommage que les participants, réunis autour de Christophe Donon, directeur régional de l'AFPA et Philippe Caïla, directeur général de l'AFPA, ont unanimement souhaité rendre aux victimes de l'accident en préambule de leurs propos.

Passée l'émotion suscitée par ses souvenirs douloureux, le bâtiment, réalisé par l'architecte Michel Remon, a été dévoilé. D'une surface de 16 000 m2, il pourra accueillir plus de 2000 stagiaires par an pour 70 formateurs, tous professionnels dans leurs secteurs d'activité. Ce sont près de 60 formations qualifiantes délivrant un titre professionnel du ministère du travail et plus de 150 formations courtes de perfectionnement et d'adaptation des compétences qui seront proposées sur ce nouveau site où s'installera, début 2010, la direction régionale de l'AFPA.

La particularité de ce site, outre la réussite de sa conception architecturale, réside dans son financement puisque pour la dernière fois, c'est l'Etat qui en est le principal acteur à hauteur de 25 millions d'euros. Dès l'année prochaine, les 186 sites de l'AFPA deviendront, par ailleurs, la propriété de l'association. « Ce centre est la marque d'un nouveau départ et a vocation à devenir un exemple, un modèle pour les autres sites, a indiqué Philippe Caïla. Notre ambition est de proposer une offre qui réponde mieux aux acheteurs de formation et à ses bénéficiaires ».

Une évolution annonciatrice d'une mini-révolution, nécessaire aux yeux de son directeur général, mais qui inquiète aussi bien dans les rangs de l'AFPA que dans la classe politique: « Ce transfert constitue, de l'avis de tous, un risque financier majeur pour l'AFPA qui, devenant ainsi propriétaire de ses bâtiments, pourrait rencontrer d'énormes difficultés à les entretenir et à les moderniser, a déclaré Martin Malvy, le président du Conseil Régional. A cela s'ajoute la décision du gouvernement de transférer vers Pôle Emploi les psychologues et personnels d'orientation de l'AFPA. Cela concerne une quarantaine de salariés en Midi-Pyrénées. De ce fait, le démembrement de l'AFPA est engagé, alors même que le suivi global est une grande force de l'AFPA. Les sénateurs socialistes ont d'ailleurs fait un recours devant le Conseil Constitutionnel contre cet article de la loi ».

Conscient de la difficulté de la tâche qui lui incombe, Philippe Caïla dit comprendre les inquiétudes des salariés mais demeure convaincu du bien-fondé du virage que l'association s'apprête à prendre : « Nous sommes, en effet, sur un changement de modèle économique puisque nous vivions jusqu'à maintenant à 80% de subventions et à 20% de mise en concurrence alors que ce ratio va s'inverser dans les années à venir, concède-t-il. Je tiens à rappeler, du reste, que l'AFPA est une administration qui a vocation à produire des salariés et non des fonctionnaires ! »

800 stagiaires ainsi que 120 salariés, dont 70 formateurs, sont déjà à pied d'oeuvre depuis début septembre dans les locaux de Balma.

En savoir plus
-www.midi-pyrenees.afpa.fr

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.