58 % des chefs d'entreprise font confiance à Alain Juppé pour relancer l'économie. Sondage Opinionway - La Tribune - France Info

 |   |  574  mots
Alain Juppé et Nicolas Sarkozy
Alain Juppé et Nicolas Sarkozy
Selon un sondage Opinionway réalisé pour La Tribune et France Info, 58 % des chefs d'entreprise font confiance à Alain Juppé pour relancer l'économie, soit 4 points de plus que Nicolas Sarkozy (54%), François Baroin et François Fillon sont au coude à coude (37%). Emmanuel Macron, première personnalité de l'actuelle majorité, n'obtient que 32 % de confiance, et Marine Le Pen 24 %.

Selon un sondage Opinionway réalisé pour La Tribune et France Info, 58 % des chefs d'entreprise font confiance à Alain Juppé pour relancer l'économie, soit 4 points de plus que Nicolas Sarkozy (54%), François Baroin et François Fillon sont au coude à coude (37%). Emmanuel Macron, première personnalité de l'actuelle majorité, n'obtient que 32 % de confiance, et Marine Le Pen 24 %.

Les chefs d'entreprise ont choisi : pour eux, c'est Alain Juppé qui est la personnalité la plus à même "d'appliquer un programme économique de relance de l'économie française". C'est ce qui ressort d'un sondage La Tribune/France Info* réalisé par l'institut Opinionway auprès d'un échantillon de 501 chefs d'entreprise représentatif des entreprises françaises d'au moins un salarié. À noter que ce sondage a été réalisé après l'intervention du président de la République, François Hollande le jeudi 18 septembre.

Nicolas Sarkozy, plutôt choisi par les grands groupes et les start-up
C'est donc Alain Juppé, avec 58 % de chefs d'entreprise déclarant lui faire "tout à fait confiance" ou "plutôt confiance", qui arrive en tête d'une liste d'une trentaine de personnalités politiques. Le maire de Bordeaux devance... Nicolas Sarkozy qui, lui, inspire confiance à 54 % des chefs d'entreprise. À cet égard, le "revenant" de la politique est considéré comme "capable de proposer une politique" en faveur des grands groupes et des start-up par respectivement 76 % et 61 % des chefs d'entreprise. En revanche, les chefs d'entreprise se montrent plus réservés sur ce que pourrait faire l'ex-président pour les PME et les TPE, avec respectivement 56 % et 52 % des chefs d'entreprises ayant confiance en lui pour mener une politique favorable à ces structures.

À noter aussi que si Alain Juppé ne recueille pas la confiance de 35% des sondés, ce taux monte à 43% concernant l'ancien chef de l'État dont la personnalité est davantage clivante.

François Baroin en troisième homme
En tout état de cause, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy font largement la course en tête devant le troisième homme... qui, surprise, n'est pas François Fillon mais François Baroin avec 37 % de sondés déclarant lui faire "confiance". Faut-il voir dans cette troisième place le désir d'assister à une relève générationnelle - François Baroin n'a « que » 49 ans ? En tout état de cause, le maire de Troyes devance François Fillon, l'autre challenger de poids - avec Alain Juppé - de Nicolas Sarkozy. Si l'ancien Premier ministre recueille le même taux de confiance (37%) que François Baroin, en revanche il enregistre un taux négatif (nombre de personne ne lui "faisant pas confiance") supérieur à celui de son "jeune" ancien ministre de l'Économie, avec respectivement 54 % et 45 %.
François Bayrou arrive à la cinquième place (33 % des chefs d'entreprise lui font confiance)... devant Emmanuel Macron (32%). L'actuel ministre de l'Économie pourra se consoler en constatant qu'avec cette 6e place, il arrive en tête des personnalités de l'actuelle majorité devant Manuel Valls, dixième avec 28 %.

Marine Le Pen pas crédible pour 71% des entrepreneurs
À noter également que le Premier ministre précède Marine Le Pen qui arrive en onzième position avec 24 % d'opinions favorables chez les chefs d'entreprise. Mais, surtout, la présidente du FN n'est pas crédible pour 71 % des chefs d'entreprise...

À cet égard, le sondage montre que la personnalité politique la plus impopulaire chez les entrepreneurs est... François Hollande avec 86 % des sondés qui ne lui font pas confiance.

LaTribune.fr
© photos Rémi Benoit

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :