Européennes : le toulousain Kader Arif conduira la liste PS pour la région Sud-Ouest le 7 juin prochain

 |   |  677  mots
Kader Arif, 49 ans, a été désigné ce week-end, tête de liste PS pour la région Sud-Ouest pour les prochaines élections europeénnes. Le scrutin se déroulera le 7 juin 2009. Kader Arif est député européen depuis 2004 (il avait conduit la liste socialiste pour la grande région sud-ouest). Depuis mars 2008, il est également conseiller municipal, chargé des relations européennes et internationales, à la mairie de Toulouse.Pourquoi vous engagez-vous dans cette bataille des Européennes ?

Kader Arif, 49 ans, a été désigné ce week-end, tête de liste PS pour la région Sud-Ouest pour les prochaines élections europeénnes. Le scrutin se déroulera le 7 juin 2009. Kader Arif est député européen depuis 2004 (il avait conduit la liste socialiste pour la grande région sud-ouest). Depuis mars 2008, il est également conseiller municipal, chargé des relations européennes et internationales, à la mairie de Toulouse.

Pourquoi vous engagez-vous dans cette bataille des Européennes ?
Depuis peu, les français reprennent goût à l'Europe. Plus de 60% des lois votées à l'Assemblée Nationale aujourd'hui ne sont que des transpositions en Droit français de directives européennes. Ce qui démontre que l'Europe est présente dans notre quotidien. A travers les financements proposés, notamment les fonds européens. Le Parlement européen est majeur pour l'avenir de notre pays. Il n'y aura une vision globale que si elle est européenne, et non nationale. Pour l'économie, il faut un plan de relance européen. Avec pourquoi pas un gouvernement économique au niveau européen, avec une coordination globale des politiques économiques européennes. Dans ce contexte de crise, un Etat seul ne peut rien. L'Europe est le seul espace dans lequel nous pouvons construire notre avenir. Cela dit, cette Europe est aujourd'hui en panne de projets, d'ambition et de personnalité capables de dynamiser cette structure. Il faudra donc rapprocher l'Europe du citoyen. Construire l'Europe politique, économique et sociale.

Avec qui partez-vous à l'assaut du parlement Européen ?
Ce n'est jamais agréable de constituer des listes, car tous les candidats sont légitimes. On a choisi de parier sur la carte de l'expérience et du renouvellement. Françoise Castex, députée européenne sortante du Gers sera à mes côtés, en 2e position (elle était 4e en 2004), Eric Andrieu est conseiller régional de Languedoc-Roussillon (1er secrétaire fédéral PS de l'Aude), il sera N°3. En 4e et 5e position, c'est la carte du renouvellement, avec Frédérique Espagnac (conseiller régionale d'Aquitaine, élue de Pau) ou Renaud Lagrave (élu landais). Ce renouvellement était nécessaire et Martine Aubry le souhaitait. Cela correspond également à une demande citoyenne. Les listes ont été renouvelées à 50%.

Quelle seront les thèmes majeurs de la campagne socialiste?
La campagne des socialistes français fera partie à la campagne des socialistes européens. La thématique de base sera la même à Oslo, à Madrid ou Lisbonne et Berlin. Nous voulons montrer aux électeurs que les socialistes ont les mêmes objectifs. Nous travaillons également sur un texte en France (qui complétera le programme commun européen). Il y aura des singularités françaises : services publics, clauses sociales, laïcité. Nous allons faire une campagne proche des gens, sur les marchés du Gers, dans les montagnes des Hautes-Pyrénées et chez les chefs d'entreprises des grandes métropoles. Les 3 régions (Midi-Pyrénées, Aquitaine et Languedoc-Roussillon) ont des identités fortes. Elles représentent un vrai potentiel et une grande richesse. Il y aura plusieurs meetings avec un grand rassemblement européen et national à Toulouse le 4 juin en présence des grands chefs de partis et leaders européens.

Combien d'élus comptez-vous envoyer à Strasbourg ?
Nous sommes actuellement 5 députés socialistes au Parlement. Ce sera difficile de faire aussi bien car en 2004 nous avons bénéficié d'une bonne dynamique. Obtenir 4 députés sera un bon résultat.

L'adversaire, Dominique Baudis, a une grande notoriété ?
Je n'aime pas ces termes guerriers : je n'ai pas d'adversaire. Je vais faire la campagne du PS. Cela dit, Dominique Baudis portera le projet de la droite française. Il ne pourra se cacher derrière l'étiquette centriste. C'est le candidat de l'UMP. Et nos concitoyens jugeront !

Pour en savoir plus :

www.kader-arif.fr

La liste UMP sera conduite par Dominique Baudis

La liste des verts sera dirigée par José Bové

En photo : Kader Arif, tête de liste PS pour la région Sud-Ouest (photo Rémi Benoit)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :