Cantonales : le Parti socialiste présente ses candidats en Haute-Garonne

 |   |  427  mots
Le PS de Haute-Garonne a présenté ce mardi 30 novembre ses 25 candidats pour les élections cantonales des 20 et 27 mars 2011. Objectif : gagner encore quelques cantons, en élargissant l'enjeu local au contexte politique national.Devant la presse, le président du conseil général de Haute-Garonne Pierre Izard, candidat sur son canton, ne s'est d'ailleurs pas privé de rappeler, à de nombreuses reprises, que « ces élections cantonales sont le dernier rendez-vous local avant la présidentielle et les législatives de 2012, et les élections municipales en 2014 ».

Le PS de Haute-Garonne a présenté ce mardi 30 novembre ses 25 candidats pour les élections cantonales des 20 et 27 mars 2011. Objectif : gagner encore quelques cantons, en élargissant l'enjeu local au contexte politique national.

Devant la presse, le président du conseil général de Haute-Garonne Pierre Izard, candidat sur son canton, ne s'est d'ailleurs pas privé de rappeler, à de nombreuses reprises, que « ces élections cantonales sont le dernier rendez-vous local avant la présidentielle et les législatives de 2012, et les élections municipales en 2014 ». L'occasion de transformer les cantonales en scrutin-test pour les futures échéances nationales. Le président du conseil général de Haute-Garonne annonce que la campagne « défendra nos thèses nationales à l'échelon local, et nous ne pouvons pas croire qu'il n'y aura pas de ressentiment exprimé à l'occasion de ces élections vis-à-vis de la politique de Nicolas Sarkozy, que ce soit sur la question de la réforme territoriale ou des retraites ».

Pour les élections cantonales elles-mêmes, « ce seront 25 campagnes individuelles » des candidats, « avec un leitmotiv : la Haute-Garonne, département solidaire ». En premier lieu, « défense du service public, car cette volonté de Sarkozy de tout donner au privé ne nous plaît pas ! » Le PS dit aussi militer pour faire en sorte qu'il y ait « plus de transports en commun dans le département ». Et plus généralement, œuvrer pour le « progrès social face à une droite telle que nous la connaissons, repliée parfois sur l'extrême-droite ».

Les élections cantonales auront lieu les 20 et 27 mars 2011 au scrutin uninominal à deux tours dans 146 des 293 cantons de Midi-Pyrénées. À Toulouse, 7 cantons sur les 15 que compte l'agglomération sont concernés par ce scrutin. On notera que les mandats des futurs conseillers généraux, qui auraient dû durer 6 ans, se termineront en 2014 en raison de la réforme des collectivités territoriales. Les conseillers généraux seront remplacés à cette date par des conseillers territoriaux.

Simon Castéran

Les candidats PS canton par canton :
- Boulogne : Jacques Leclerc
- Cadours : Alain Julian
- Castanet : Muriel Pruvot
- Cazeres : Christian Sans
- Cintegabelle : Sébastien Vincini
- Fronton : Ghislaine Cabessut
- Lanta : Daniel Ruffat
- L'Isle en Dodon : Maryline Soldeville
- Luchon : Henri Denard
- Montastruc : André Laur
- Muret : Alain Bertrand
- Revel : Denys Oltra
- Rieumes : Francis Laffont
- St Gaudens : Jean-Raymond Lepinay
- St Martory : Joseph Lafuste
- Tournefeuille : Claude Raynal
- Villefranche : Pierre Izard
- Toulouse 1 : Marie-Christine Lafforgue
- Toulouse 3 : Martine Martinel
- Toulouse 4 : Jean-Michel Fabre
- Toulouse 7 : Jean-Jacques Mirassou
- Toulouse 12 : Zohra El Kouacheri
- Toulouse 13 : Christophe Begue
- Toulouse 14 : Sandrine Floureusses

En photo : Pierre Izard, président du Conseil général de Haute-Garonne (© Rémi Benoit)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :