Exclusif. CCIT : Alain di Crescenzo officiellement investi par l'union CGPME - Medef

 |   |  378  mots
Après six mois de discussions, les deux organisations patronales de Haute-Garonne ont décidé de faire liste commune pour les prochaines élections de la Chambre de commerce et d'industrie, qui auront lieu en décembre prochain. C'est Alain di Crescenzo, président de l'éditeur de logiciels IGE+XAO, qui la mènera.

L'union fait la force. Surtout, serait-on tenté d'ajouter, en temps de crise. En choisissant de fusionner leurs listes pour la prochaine élection consulaire toulousaine, la CGPME 31 et le Medef 31 veulent envoyer un message clair au monde de l'entreprise. Mais pas seulement : « Nous avions envie, autant les uns que les autres, d'un nouveau souffle pour la Chambre de commerce et d'industrie pour que l'économie prenne enfin sa place dans le milieu institutionnel et politique, indique Anouk Déqué, président de la CGPME 31. A fortiori compte-tenu de la situation économique qui justifie de parler d'une seule voix. »

C'est donc Alain di Crescenzo, président de l'éditeur de logiciels IGE+XAO, qui a été choisi pour mener cette liste commune. Interrogé par Objectif News, il a fait part de son enthousiasme à l'idée de porter la voix de l'entrepreunariat : « Le monde patronal s'est mis d'accord sur une liste commune qui va représenter l'ensemble des dirigeants, a-t-il déclaré. C'est très important et pas si fréquent. Les entreprises ont besoin d'être soutenues. Les comités directeurs des deux organisations ont compris qu'elles avaient les mêmes intérêts. Tant mieux. Ma volonté est vraiment de mettre l'entreprise au cœur du dispositif. »

Une telle union ne paraissait pourtant pas évidente, six mois en arrière, comme le confirme Anouk Déqué : « Cela ne s'est pas fait en deux jours, admet-elle. Nous y travaillons depuis un semestre. Mais il ne faut pas oublier que ce sont les hommes et les femmes qui font les équipes : avec Philippe Robardey, le président du Medef 31, nous parlons le même langage, celui de l'entrepreneuriat. Et partageons le même objectif qui est de soutenir et défendre l'économie locale, départementale et régionale. »

Contacté, le Medef 31 n'a pas souhaité s'exprimer pour le moment, tout en confirmant l'union avec la CGPME 31. Joint par la rédaction, Daniel Thébaut, président du Medef Midi-Pyrénées, a souscrit au point de vue d'Anouk Déqué.

Les listes devraient être déposées dans les jours qui viennent, au plus tard mi-septembre. Celle qui sera menée par Alain di Crescenzo devrait être la seule en lice. Sa composition devrait être rendue public le 13 septembre.

Jean Couderc

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :