Un "comptoir des pharmacies" pour éviter le gaspillage de médicaments

 |   |  470  mots
En France, une pharmacie ferme tous les deux jours.
En France, une pharmacie ferme tous les deux jours. (Crédits : REUTERS/Regis Duvignau)
Deux Toulousains ont lancé "Le Comptoir des pharmacies", une plateforme de destockage à destination des officines pour éviter l'accumulation de médicaments périmés. Grâce à ces échanges, les pharmacies peuvent répercuter aux clients d'importants remises.

Le gaspillage des médicaments coûte très cher. Chaque année en France, 23 500 tonnes de médicaments (représentant 7 milliards d'euros) sont inutilisées par les particuliers, soit 14% du volume total vendu dans le pays, sans parler des médicaments inutilisés par les hôpitaux, dont la facture s'élève à 50 millions d'euros par an. Les pharmacies elles aussi sont confrontées à cette problématique.

"Pour bénéficier de remises auprès des laboratoires, les officines doivent acheter d'importants stocks de médicaments. Or, il est très difficile pour une petite...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :