Le campus Payname, un espace de travail ouvert à la campagne

 |   |  526  mots
Vue du futur Campus Payname
Vue du futur Campus Payname (Crédits : DR)
Au printemps prochain, la startup toulousaine de "fintech" Payname inaugurera son nouveau siège à Saint-Elix-Le-Château (31). Situé à 50 kilomètres au sud de Toulouse, le Campus Payname sera un bâtiment connecté au très haut débit, ouvert sur son environnement.

Un peu à l'étroit dans les locaux de La Cantine, à Toulouse, où elle est hébergée depuis ses débuts, la startup de paiement en ligne Payname prévoit de doubler le nombre de ses salariés l'an prochain, passant de 25 à 50. Elle va donc déménager d'ici quelques mois dans son futur siège : le Campus Payname.

Spécialisée dans les paiements en ligne sécurisés et dans les services bancaires collaboratifs, la startup toulousaine aurait pu s'installer dans l'une des communes de Toulouse Métropole. Elle a cependant décidé d'établir son domicile à Saint-Élix-Le-Château, commune située à 48 kilomètres plus au sud.

"Nous avions des solutions pour rester à Toulouse et je n'avais jamais prévu d'installer mon travail à côté de là où je vis, mais le projet est né après des discussions avec les nouveaux élus de la commune", relate Eric Charpentier, le cofondateur et directeur général de Payname, originaire de Saint-Elix.

 "Il y a une idéologie selon laquelle on peut faire du web depuis n'importe où, et pourtant les entreprises du numérique restent ensemble, au même endroit dans les villes", observe Eric Charpentier.

À rebours des startups ou des incubateurs qui cherchent à s'installer dans les centres urbains comme At Home, La Cantine et Ekito à Toulouse, Payname fait donc le choix de s'installer au milieu des champs.

"Un lieu ouvert"

Pas question cependant de s'enfermer entre quatre murs et de se couper du monde.

"Dans l'économie internet, on cherche les échanges et l'innovation. Il faut être au centre de la vie des autres pour cela. Le Campus Payname est donc un lieu ouvert. C'est un espace de travail pour notre équipe et d'animation pour les habitants autour. Ils pourront utiliser les installations comme la salle de sport, les cuisines, la salle de visioconférence pour des projets."

Si le Campus n'a pas vocation à être un incubateur, il pourrait être un espace de travail partagé. Un entrepreneur local devrait par exemple s'installer dans les locaux de l'entreprise pour monter un projet de location de matériel agricole.

"Un million d'euros" le campus

Le bâtiment de plus d'un million d'euros, est surnommé Campus Payname, en référence (modeste) au campus Google. Le futur siège de la startup s'étendra sur 600 m2 dans la zone d'activité située à quelques centaines de mètres du centre du village de Saint-Élix-Le-Château. "Nous avons reçu le permis de construire la semaine dernière et les travaux commenceront fin septembre", précise Eric Charpentier. Coût du projet : un million d'euros (terrain compris), pris en charge par l'entreprise, par le Conseil régional et l'Union Européenne.

"À ce prix là, on aurait pas eu grand chose à Toulouse, concède le dirigeant, mais on ne va pas là-bas pour payer moins cher. Nous avons un projet qui nous tient à cœur et qui mobilise toute l'équipe", insiste Éric Charpentier. Construit en structures légères dans un style néo-industriel, le bâtiment, connecté en très haut débit, devrait être prêt en mars 2016. Inauguration prévue au printemps.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :