Startup : les Ateliers Tersi changent de pointure

 |   |  1181  mots
Arnaud Thersiquel va lancer une collection plus personelle
Arnaud Thersiquel va lancer une collection plus personelle (Crédits : Ateliers Tersi / Julie Labarre Boileau)
Une nouvelle collection inspirée de son grand-père, un déménagement, des projets d'embauche... Le Toulousain Arnaud Thersiquel, 24 ans, poursuit son aventure entrepreneuriale. Sa startup les Ateliers Tersi propose des collections de chaussures haut de gamme imaginées par des artistes. Le concept - risqué - semble fonctionner.

À côté de l'ordinateur allumé, une toute petite sandale à talon aux lanières orange, patinée par les années. "C'est quelque chose d'unique, une miniature créée par mon grand-père. Certains modèles ont plus de 60 ans, s'enthousiasme Arnaud Thersiquel. Nous allons nous inspirer de ce travail d'orfèvre pour lancer notre propre collection de chaussures, en septembre."

C'est un nouveau défi pour le jeune entrepreneur, âgé de seulement 24 ans. Sa startup, les Ateliers Tersi, propose un concept innovant : la vente sur internet de souliers féminins, imaginés par des artistes renommés de tous horizons (design, littérature, gastronomie...), et fabriqués à la demande avec des matières nobles par les meilleurs artisans français du secteur.

Déménagement et élargissement de l'équipe

Créée il y a à peine plus d'un an, l'entreprise s'est développée rapidement. Arnaud Thersiquel est rejoint dès le premier semestre 2013 par deux associées : Camille, 27 ans, chargée de la communication et du marketing, et Julie, 37 ans, styliste.

"J'espère maintenant stabiliser l'équipe existante à plein temps et, si tout va bien, chercher deux nouveaux profils fin 2015", explique le jeune homme.

Il a emménagé il...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :