La coopérative d'énergie Citoy'enR a déjà récolté 30 000 euros de financement citoyen

 |   |  348  mots
Une partie des membres du projet Citoy'EnR.
Une partie des membres du projet Citoy'EnR. (Crédits : Citoy'enR)
Un collectif de citoyens vient de créer une coopérative pour financer l'installation de 16 panneaux photovoltaïques sur les toits de bâtiments publics dans l'agglomération toulousaine. Près d'une centaine de personnes ont déjà acheté des parts dans la société. La mise en service du premier panneau est prévue d'ici l'été prochain.

C'est un projet un peu fou qui est en train de devenir réalité. Il y a trois ans, une dizaine de Toulousains a créé un collectif avec l'idée de financer avec leurs économies l'installation de panneaux photovoltaïques en pleine ville sur les toits d'écoles, de gymnases ou sur les immeubles de particuliers. Dès le départ, l'association voulait devenir une coopérative d'énergie citoyenne. Le modèle économique est simple (et connaît un essor grandissant en France) : chaque habitant achète des parts du capital de l'installation photovoltaïque et perçoit une partie des bénéfices de la production d'énergie vendue à EDF.

Lire aussi : Des Toulousains montent une coopérative citoyenne d'énergie renouvelable

50 euros minimum pour devenir sociétaire

 Le 20 juin dernier, la société coopérative Citoy'enR a officiellement vu le jour.

"Pour entrer dans la coopérative, il faut acquérir au minimum une part à 50 euros, explique Damien Philipot, membre de la coopérative. La finalité n'est pas spéculative mais nous espérons rémunérer les sociétaires au-dessus du niveau du livret A (qui a un taux de 0,75%)".

Près de 30 000 euros ont déjà été collectés en trois mois via 90 sociétaires, sachant que Citoy'enR a besoin de 100 000 euros de capital citoyen pour que le projet aboutisse. La Région Occitanie complètera avec également 100 000 euros et le reste devrait être financé par emprunts bancaires. Citoy'enR a l'ambition d'installer 16 panneaux photovoltaïques sur des bâtiments publics des communes de Toulouse, Tournefeuille, Saint-Orens, L'Union, Blagnac ou Fonsorbes. Il s'agit d'écoles maternelles, de gymnases, de centre de loisirs ou de crèches.

citoy'enr

Capture d'écran de la carte des projets de Citoy'enR.

L'intérêt pour les collectivités est de pouvoir valoriser des toitures publiques en faisant appel à l'épargne locale mais aussi de réaliser des économies d'énergie. Citoy'enR espère la mise en service du premier panneau d'ici l'été prochain. À noter qu'une autre association veut lancer un projet de coopérative d'énergie à Labège.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/11/2017 à 19:31 :
Comment faire pour participer?
a écrit le 05/11/2017 à 19:30 :
Comment faire pour participer,
a écrit le 07/09/2017 à 16:29 :
Encore l'Appel aux Pigeons,jamais vous pourrez verser des dividendes aux donnateurs,
car la Gestion sera tres onereuse,malgre la Baisse de panneaux volcaique,l'entretien
et le suivi sera une charge lourde
Réponse de le 09/09/2017 à 14:45 :
Bonjour Monsieur,
Je m'occupe du business plan de ce projet. Votre remarque manque manifestement d'objectivité et de bienveillance. Je suis à votre disposition pour confronter nos points de vue et vous expliquer le bp, sauf à ce que vous préfériez rester sur vos à priori.

Cordialement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :